Deuxième conquête pour le Resto-bar Stanley

Marie-Ève Roy-Lépine, du Resto-bar Stanley, a hérité du... (Spectre Média, Marie-Lou Béland)

Agrandir

Marie-Ève Roy-Lépine, du Resto-bar Stanley, a hérité du titre de joueuse la plus utile du tournoi.

Spectre Média, Marie-Lou Béland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Matthew Vachon
La Tribune

(Sherbrooke) Le Resto-bar Stanley a dominé 7 à 0 les Incroyables Hyundai pour savourer un second titre en ligne à la Classique Pif.

Les Incroyables Hyundai... (Spectre Média, Marie-Lou Béland) - image 1.0

Agrandir

Les Incroyables Hyundai

Spectre Média, Marie-Lou Béland

Le no 25 Émilie Breton et le no... (Spectre Média, Marie-Lou Béland) - image 1.1

Agrandir

Le no 25 Émilie Breton et le no 6 Édith Gosselin

Spectre Média, Marie-Lou Béland

Le match s'est amorcé avec deux manches défensives où très peu de coups sûrs ont été frappés. Opportunistes, les joueuses du Resto-Bar Stanley ont placé trois balles en lieu sûr uniquement lors du second engagement. Cela a permis à une de leurs joueuses de croiser le marbre pour prendre les devants 1 à 0 dans cette rencontre.

Au grand damne des Incroyables Hyundai, c'est finalement ce point qui a assuré la victoire au Resto-bar Stanley puisque sa défensive n'a pratiquement rien laissé passer du reste de la rencontre, n'allouant aucun point aux Incroyables Hyundai au cours de la totalité des sept manches.

En plus de l'efficacité phénoménale de leur défensive, les joueuses du Resto-bar Stanley se sont assurées de mettre la rencontre hors de portée de leurs adversaires en ajoutant six autres points avant la fin de la cinquième manche. Le reste de la finale ne fut qu'une formalité. Le Resto-bar Stanley a donc savouré un deuxième titre consécutif grâce à une victoire de 7 à 0.

À l'issue du match, c'est Marie-Ève Roy-Lépine du Resto-bar Stanley qui a hérité du titre de joueuse la plus utile du tournoi. « C'est vraiment un grand sentiment que de remporter les honneurs encore cette année. Notre équipe a vraiment joué un fort tournoi. Nous avons un beau mélange de vétérans et de jeunes ainsi que des entraîneurs incroyables. Nos joueuses dans le champ sont vraiment incroyables grâce à leur force et leur rapidité », a noté Roy-Lépine.

Même si c'est l'ensemble de ses coéquipières qui ont participé à la conquête, le fait qu'elle ait claqué six coups sûrs et fait produire cinq points a largement fait pencher la balance du côté du Resto-bar Stanley. « Je me suis donné au maximum, mais si j'ai des points produits, c'est parce qu'il y avait des filles sur les buts qui avaient fait du bon boulot », a analysé humblement la joueuse la plus utile.

Le Resto-bar Stanley est donc reparti avec une bourse de 700 $ tandis que les Incroyables Hyundai sont repartis avec 300 $. Rappelons qu'il s'agissait du deuxième affrontement entre ces deux équipes lors de la Classique Pif. Les championnes en titre l'avaient emporté 9 à 0.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer