• La Tribune > 
  • Sports 
  • > Équipe Canada Junior : Fitzpatrick doublement motivé 

Équipe Canada Junior : Fitzpatrick doublement motivé

Le gardien du Phoenix de Sherbrooke Evan Fitzpatrick... (Archives, Associated Press)

Agrandir

Le gardien du Phoenix de Sherbrooke Evan Fitzpatrick n'a pas été invité au camp final d'Équipe Canada junior et souhaite créer la surprise en début de saison.

Archives, Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Ignoré par Hockey Canada en vue du prochain camp de l'équipe nationale junior, le gardien Evan Fitzpatrick se servira de cette mauvaise nouvelle pour se motiver davantage lors de la saison 2017-2018.

Même s'il a presque toujours fait partie d'Équipe Canada dans le passé, le gardien du Phoenix de Sherbrooke ne se retrouve pas dans le groupe des quatre derniers portiers retenus à quelques semaines du camp de la formation canadienne des moins de 20 ans.

« J'ai pourtant connu un bon premier camp il y a deux semaines. J'ai aussi eu de bonnes discussions avec les dirigeants. Je ne contrôle pas leur décision et je m'en tiens à ce que j'ai pu contrôler. Je me console en me disant que pourtant, j'ai bien gardé les buts au camp », souligne le numéro 1 des Oiseaux.

Or, Fitzpatrick rappelle que les jeux ne sont pas encore faits dans son cas. La preuve: Remi Elie s'était qualifié pour le camp final d'Équipe Canada alors qu'il avait été ignoré au camp estival.

« Le gardien de l'Attack d'Owen Sound Michael McNiven a aussi super bien fait après avoir été retranché au camp d'Équipe Canada et a su rebondir après cette déception. Si je connais un bon début de saison, je pourrais peut-être convaincre les entraîneurs de revenir sur leur décision. On a une meilleure équipe cette année et on pourrait avoir du succès », souligne-t-il.

Chose sûre, Fitzpatrick ne s'en fait pas trop.

« Le plus important pour moi, c'est le Phoenix. Je veux gagner à Sherbrooke. Je garde en tête Équipe Canada et je vais me battre pour obtenir ma place. Je vois ça comme un défi plus qu'autre chose », souligne le joueur de 19 ans.

La meilleure saison du Phoenix?

À écouter parler Evan Fitzpatrick, le Phoenix devrait avoir plus de plaisir la saison prochaine sur les glaces de la LHJMQ.

« Je suis content des derniers ajouts. On accueille de bons nouveaux joueurs. Comme Samuel Poulin et Bailey Peach », rappelle-t-il.

D'ailleurs, Fitzpatrick connait bien Peach puisque ce dernier a évolué avec son frère cadet.

« Bailey est non seulement un bon joueur rapide qui possède un bon lancer, mais en plus il est une bonne personne et sera apprécié dans le vestiaire. »

Afin d'arriver prêt au camp des Oiseaux, Fitzpatrick poursuit son entraînement estival en visitant le gym et en patinant régulièrement.

« Je pars très bientôt pour rejoindre les Blues de St-Louis. Je tenterai de faire une fois de plus bonne impression au camp et je me sens en forme, donc ça regarde bien », avance celui qui entrait justement au gym lorsque rejoint par La Tribune.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer