• La Tribune > 
  • Sports 
  • > Jonathan Drouin : le CH a été chanceux selon Cournoyer 

Jonathan Drouin : le CH a été chanceux selon Cournoyer

Jonathan Drouin et Marc Bergevin... (La Presse, David Boily)

Agrandir

Jonathan Drouin et Marc Bergevin

La Presse, David Boily

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Le Canadien de Montréal a joué de chance en acquérant Jonathan Drouin, estime l'ancien Tricolore Yvan Cournoyer.

« On a été chanceux d'ajouter un joueur québécois de ce calibre, souligne la légende vivante surnommée le Roadrunner. Je ne pensais pas qu'il était encore disponible sur le marché. Il a eu des problèmes à Tampa Bay avec l'organisation. Il gardait peut-être ces mauvais souvenirs dans sa mémoire et ça lui fera du bien de changer d'environnement. On entend souvent les partisans dire qu'il n'y a pas assez de Canadiens français à Montréal et là, on a un excellent joueur même si Mikhail Sergachev est aussi très bon. »

Et que dire de la pression pour un Québécois à Montréal?

« Je crois qu'il est habitué à la pression, estime Yvan Cournoyer. Il a montré dans le passé à Tampa Bay qu'il joue bien sous pression. Il aimera ça ici. On n'a qu'à demander à un gars comme Shea Weber à quel point il apprécie Montréal et je pense que ce sera aussi le cas de Drouin même s'il est québécois. Les partisans nous forcent à mieux jouer et à gagner à Montréal. Jonathan Drouin sera heureux et fera un bon travail. C'est rare de pouvoir compter sur un aussi bon Québécois. Le Canadien repêche souvent tard en première ronde à cause de son bon classement de la saison précédente et les meilleurs Québécois sont bien souvent déjà partis lorsque vient le moment de monter sur la scène. »

Gerry Plamondon, le doyen des anciens Canadiens, est d'accord avec Cournoyer.

« Il y a encore de la place pour les bons Québécois à Montréal. Montréal, c'est au Québec n'est-ce pas? Donc ça prend des Québécois », dit-il en riant, heureux que la province soit bien représentée.

« Il est un bon joueur et même s'il y a plusieurs Russes avec le CH, il y a aussi de bons Québécois maintenant et on doit s'en réjouir », résume Gerry Palomondon.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer