Lâcher son fou sur huit roues

Les Rebelles sont les seules à faire rouler... (Spectre Média, Julien Chamberland)

Agrandir

Les Rebelles sont les seules à faire rouler leur sports à Sherbrooke. Elles aimeraient bien accueillir d'autres adeptes de Roller Derby pour jouer plus souvent à la maison.

Spectre Média, Julien Chamberland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stéphanie Girard
La Tribune

(Sherbrooke) Plus que des filles en bas résille qui se poussent sur des patins vintages, le roller derby est un sport d'inclusion, d'acceptation et de plaisir. Les Rebelles de Sherbrooke en sont la preuve roulante.

Mylène Purcell, alias KC Jones, est cofondatrice la ligue de Roller derby Sherbrooke qui a vu le jour il y a 3 ans. C'est en assistant à un match d'une ligue montréalaise qu'elle a eu envie de ramener ce sport atypique en Estrie. Les Rebelles sont la seule équipe de la ligue... pour l'instant. Car Mylène Purcell a bien l'intention de recruter plus de joueuses et éventuellement offrir des matchs locaux. En ce moment, Les Rebelles sont une équipe voyageuse, c'est-à-dire qu'elle affronte d'autres équipes qui sont seules dans leur région.

Le sport mérite d'être connu selon la jeune mère de famille. « C'est tout l'univers qui l'entoure qui est merveilleux. Tout le monde est accepté, que tu sois grosse, mince, maman ou au doctorat! On a des joueuses de 18 à 40 ans », explique-t-elle.

« Tout le monde peut y trouver sa place. Une jammeuse peut être petite pour se faufiler ou grande pour sauter. Une bloqueuse peut être imposante, musclée ou agile », renchérit-elle.

Il faut dire que le Roller derby est une occasion pour les femmes de lâcher leur fou, de sortir le méchant! Si elles ne choisissent pas leur prénom à la naissance, elles peuvent se reprendre avec leur nom de joueuse fait valoir Mylène Purcell. Elles peuvent aussi s'amuser à travers leurs uniformes. Pour les Rebelles, le thème de la saison est le rock n'roll.

« Oui, c'est un sport de contact physique, même un peu violent, mais après chaque match même si tu as vargé sur tes adversaires, tu vas aller prendre une bière avec eux. La communauté est vraiment exceptionnelle », explique Mylène Purcell en spécifiant qu'un mot existe pour cette camaraderie unique : le derbylove.

N'oublions pas que le roller derby est avant tout un sport de stratégie. En effet, les joueuses sur la piste se doivent d'être offensives pour permettre à leur jammeuse de traverser le peloton, mais aussi défensives pour empêcher leurs adversaires de marquer des points. Et tout ça, en même temps.

Les Rebelles, classées au 165e rang des équipes canadiennes, ont d'ailleurs eu la chance de participer en avril dernier au Beast of East, une compétition réunissant des équipes de partout au Canada et aux États-Unis. Elles y ont remporté un match sur trois. « On a affronté de grosses équipes et on en a appris sur le genre de jeu qui marche le mieux pour nous », relate la joueuse.

Les Rebelles invitent donc la population au premier match de la saison qui aura lieu le samedi 27 mai à l'aréna du Mont Saint-Anne. Elles y affronteront Les Bûches, une équipe indépendante qui réunit des femmes de partout au Québec. Les joueuses promettent une ambiance festive et familiale! Pour ceux qui ne pourraient y assister, les Rebelles jouent exceptionnellement deux autres match à Sherbrooke plus tard dans l'été, soit le 15 juillet et le 19 août.

Pour celles qui seraient intéressées à découvrir le roller derby, il suffit de visiter la page Facebook de Roller derby Sherbrooke ou d'écrire à rollerderby.sherbrooke@gmail.com.

Comment jouer au roller derby ?

- Deux périodes de 30 minutes divisées en jams d'environ 2 minutes

- 4 bloqueuses et 1 jameuse par équipe

- 1 point marqué pour chaque bloqueuse dépassée par la jammeuse

- Interdiction d'utiliser les avant-bras et la région du pied au genou

- Les coups à la tête et au dos sont proscrits

- La première jammeuse peut arrêter le jeu en tout temps

- 7 arbitres nécessaires




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer