Match inaugural:le V&O veut 10 000 spectateurs

Le V&O disputera une 15e saison depuis le... (Spectre Média, Jessica Garneau)

Agrandir

Le V&O disputera une 15e saison depuis le retour du football à l'UdeS. Les détails de cette quinzième saison ont été annoncés mercredi en présence de Mathieu Lecompte entraîneur-chef du V&O,  Alain Lapointe coordonnateur du programme de football, Jean-Sébastien Poulin, prés. d'honneur de la campagne d'abonnements, ainsi que Jean-Pierre Boucher, président du sport et de l'activité physique de l'UdeS.

Spectre Média, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) L'équipe de football de l'Université de Sherbrooke a subi de profonds changements depuis la fin de saison 2016. À l'aube de sa prochaine campagne, qui sera sa 15e depuis la renaissance du football universitaire chez les Verts, l'équipe s'est fixée des objectifs élevés à tout point de vue. Dont celui d'attirer 10 000 personnes à son match inaugural 2017, qui sera disputé pour une première fois un jeudi soir, le 31 août.

Mercredi en conférence de presse, l'équipe sherbrookoise a tracé les grandes lignes de cette saison qu'elle veut historique.

« On voulait profiter de la nouvelle dynamique qui entoure l'équipe depuis quelques mois, on a un nouvel entraîneur-chef, des nouveaux joueurs, pour redonner quelque chose de spécial à nos partisans, qui sont présents depuis nos débuts, dans les victoires comme dans les défaites. En ce sens, le synchronisme avec la 15e saison du club était formidable », a dit l'actuel directeur du programme de football, Alain Lapointe, qui fut le premier entraîneur-chef du club, en 2003.

D'abord, le Vert & Or disputera un premier match à domicile un jeudi soir. Un match disputé pendant la semaine d'arrivée des nouveaux étudiants à l'Université de Sherbrooke; une situation qui devrait contribuer à bonifier la foule.

Ce match du 31 août sera disputé à compter de 19 h. Les Stingers de Concordia seront les visiteurs, pour l'occasion.

« Être présents auprès de la population sherbrookoise, et qui plus est, auprès de la population étudiante de l'Université, ce sont deux priorités pour nous. On est un peu comme à Green Bay (les Packers, un club de la NFL situé dans le petit marché du Wisconsin, NDLR), on a besoin de l'appui des partisans et de la communauté pour avoir du succès », a poursuivi Alain Lapointe.

Le Vert & Or veut aussi renouveler l'expérience partisane, par l'ajout de nouveaux points de restauration, d'une section familiale avec jeux gonflables et de la présentation de feux d'artifice à l'issue des deux premiers matchs locaux.

Des bâtisseurs de la première heure seront d'ailleurs présentés à la foule avant le botté d'envoi de ce premier match. Il sera intéressant de voir si Paul Delage-Roberge sera sur place.

L'organisation a aussi annoncé que Jean-Sébastien Poulin, copropriétaire de Nissan et Infiniti Sherbrooke était le président d'honneur de la campagne d'abonnements de saison 2017.

Il agira aussi d'intermédiaire auprès de la communauté des affaires de Sherbrooke afin de bonifier le programme de parrainage de l'équipe. Les billets pour l'édition 2017 sont d'ailleurs déjà en vente.

L'an dernier, 1200 abonnements de saison ont trouvé preneur. L'objectif pour 2017 est d'atteindre les 1350.

Volet football

Cette rencontre de presse était la première sortie officielle publique du nouvel entraîneur-chef de l'équipe, Mathieu Lecompte.

Ce dernier a confirmé que sa mission était de bâtir la plus grande famille de l'histoire du sport universitaire canadien et qu'en ce sens, l'embauche d'anciens joueurs du programme à titre d'entraîneurs - par exemple l'arrivée de Kevin Régimbald avec l'équipe - était un pas essentiel vers cette quête.

« Je suis arrivé sur le tard avec l'équipe pour le recrutement 2017, mais on a pu ajouter 40 nouveaux joueurs, dont plusieurs joueurs d'élite. On a hâte de voir tout ça en forme sur le terrain. Aussi, on a déjà commencé notre travail pour le recrutement de 2018. Je crois qu'on sera en mesure de causer des surprises, sur plusieurs plans, au cours des prochains mois », a dit Mathieu Lecompte.

Et concernant les joueurs américains, recrutés de Floride par Lecompte l'hiver dernier, le dossier progresse, dit l'entraîneur.

« On est à arrimer le tout pour que ça se concrétise. C'est une piste intéressante que l'on veut suivre dans les règles. »

Marc-Antoine Joseph (à droite) a quitté son poste... (Spectre Média, Julien Chamberland) - image 2.0

Agrandir

Marc-Antoine Joseph (à droite) a quitté son poste de coordonnateur du programme football des Rebels de la Montée, pour joindre le programme des Harfangs. Le jeune Xavier Lapointe occupera désormais le poste d'entraîneur-chef de l'équipe juvénile des Rebels.

Spectre Média, Julien Chamberland

Xavier Lapointe suit les traces de son père

Si Xavier Lapointe a dû mettre une croix sur sa carrière de joueur de football à cause des blessures, pas question de quitter ce sport qu'il aime tant. Voilà pourquoi il a accepté avec plaisir de diriger l'équipe juvénile des Rebels de La Montée en vue de la saison automnale prochaine.

Lapointe succédera en quelque sorte à Marc-Antoine Joseph, qui a annoncé la semaine dernière son départ des Rebels.

M. Joseph a redémarré le programme de football des Rebels, en 1998 et il agissait comme coordonnateur du programme, en plus d'être entraîneur-chef de l'équipe juvénile, entre autres. Il a aussi été entraîneur avec le Vert & Or, de 2003 à 2006.

Xavier Lapointe a déjà été entraîneur catégorie benjamine, il y a deux ans, avec les Rebels. Il vient de compléter son admissibilité collégiale avec les Volontaires du Cégep de Sherbrooke et il est inscrit en enseignement de l'anglais, l'automne prochain à l'Université de Sherbrooke.

Il est, aussi, le fils du premier entraîneur-chef et actuel coordonnateur du Vert & Or de l'Université de Sherbrooke.

« J'ai subi deux blessures graves (ACL) au même genou, chez les Volontaires. Alors j'ai dû passer à autre chose. Marc-Antoine m'avait demandé d'être coordonnateur offensif pour son équipe juvénile, l'an prochain, mais les choses sont allées plus rapidement que prévu! », a dit le jeune homme qui aura 21 ans en juin.

« Je sais que c'est un peu tôt pour obtenir la charge de diriger une équipe, mais mon père m'a assuré qu'il me donnerait un coup de pouce. Il va certainement être mon coordonnateur offensif; avec les autres gars du personnel d'entraîneurs qui sont de retour, ça va bien aller je crois. »

Xavier Lapointe a été un vétéran exemplaire la saison dernière chez les Volontaires. En raison des nombreux blessés, il a pris le flambeau à titre de quart-arrière, en milieu de saison, contre Thetford Mines.

Curieusement, l'équipe a gagné quatre de ses cinq derniers matchs et a terminé l'année avec une fiche de 5-4.

« Je voulais jouer universitaire, c'est dommage, mais je suis jeune, je peux apporter encore au sport. J'aime être en relation avec les jeunes, le côté stratégique des matchs m'a toujours intéressé. Ce n'est pas du tout une corvée de mettre du temps là dedans. J'adore ça. »

« Mon père a beaucoup d'expérience dans le domaine, et il connaît beaucoup de monde. Sa présence va être bonne à tous les niveaux. En tout cas, ça va jaser football dans la cuisine! »




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer