Les premiers gymnastes estriens aux Nationaux

Les gymnates Maïka Plamondon, Raphaëlle Perreault, Lauricia Bellemare,... (Spectre Média, René Marquis)

Agrandir

Les gymnates Maïka Plamondon, Raphaëlle Perreault, Lauricia Bellemare, Marion Thénault, Justin Bombardier et Jérôme Pilon prendront part à d'importantes compétitions.

Spectre Média, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) L'Estrie n'a jamais envoyé de gymnastes au championnat national. Pour la première fois, le club Sher-Gym comptera non pas sur un, mais bien deux jeunes athlètes afin de le représenter aux Nationaux, qui auront lieu à Montréal du 23 au 28 mai.

En obtenant deux médailles de bronze et deux autres d'or au Championnat provincial de gymnastique, Lauricia Bellemare a effectivement réussi l'exploit d'accéder à la plus grande compétition du pays.

« Je suis très fière de ce qui a été accompli et je souhaite d'abord m'amuser et ensuite, obtenir le succès espéré! » a confié la jeune athlète, qui possède une chance considérable de grimper sur le podium.

« Il s'agit d'un accomplissement important, parce qu'il est très rare de voir une gymnaste provenant des régions connaître autant de succès. On doit aussi un gros merci à notre directeur technique David Altemeyer, qui a réussi à établir un programme de haut niveau à Sherbrooke », souligne l'entraîneuse Daphné Plante.

Justin Bombardier accompagnera sa coéquipière en espérant atteindre le top 3 dans les exercices auxquels il prendre part. Sa participation au camp d'Équipe Québec déterminera ces exercices. « On est très fiers de lui, avance son entraîneuse Vanessa Toulouse. Il ne peut pas viser l'or parce qu'il ne participera pas à l'ensemble de la compétition, mais il a tous les outils pour se démarquer. »

Un problème d'équipement

Si les entraîneuses n'hésitent pas à lancer des fleurs à David Altemeyer pour le travail accompli depuis son arrivée chez Sher-Gym, l'entraîneur estime que le travail est loin d'être achevé.

« Le mérite revient à ces athlètes, qui s'entraînent dans un environnement qui est loin d'être propice à la réussite, tient à préciser David Altemeyer. Les entraîneurs sont dévoués, mais les installations demeurent médiocres. Le plancher n'est même pas au niveau à l'ancien Édifice Céras, les équipements sont désuets et pourtant, on est l'un des clubs qui accueillent le plus d'athlètes féminins en région. On compte quand même sur 1200 filles parmi nos membres. Malgré tout, je tente d'instaurer un système permettant aux athlètes d'accéder aux rendez-vous nationaux. »

Championnat de l'Est du Canada

Notons par ailleurs que Maïka Plamondon a terminé au premier rang de sa catégorie au cumulatif lors des Provinciaux, lui permettant de participer au Championnat de gymnastique de l'Est du Canada présenté dès jeudi en Nouvelle-Écosse, tout comme Raphaëlle Perreault, Marion Thénault et Jérôme Pilon.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer