Coupe Dodge: l'année des Harfangs?

Les entraîneurs des Harfangs Bruno Bédard, Francis Laterreur,... (Spectre Média, Frédéric Côté)

Agrandir

Les entraîneurs des Harfangs Bruno Bédard, Francis Laterreur, Jean-Christophe Poulin, Mathieu Boutin, Alex-André Perron, Samuel Collard, Dominic Desmarais et Mike Maclure espèrent offrir une première Coupe Dodge aux équipes masculines des Harfangs.

Spectre Média, Frédéric Côté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Et si cette fois, c'était la bonne? Les Harfangs de l'école secondaire du Triolet n'ont jamais remporté de Coupe Dodge jusqu'à cette année. Après avoir vu les filles soulever le fameux trophée le week-end dernier dans le midget AA, leurs confrères sherbrookois souhaitent les imiter pour faire en sorte que ce soit l'année des Harfangs.

Pour la première fois de leur histoire, les six formations masculines des Harfangs participeront à la Coupe Dodge présentée dans les prochains jours à Montréal pour les clubs civils et à Alma pour les équipes scolaires.

Selon Shawn Lanoue, entraîneur du pee-wee relève, tout porte à croire qu'il y aura au moins une formation de Sherbrooke qui festoiera dimanche soir.

« On espère que ce sera le tour des garçons de célébrer. Pour notre part, on a terminé l'année avec 34 gains, 19 revers et quatre parties nulles. On est la sixième meilleure équipe au Québec. On a connu une progression rapide cette saison et en jouant davantage en équipe, on a eu du succès en fin de campagne. Est-ce que notre club a des chances de gagner la Coupe Dodge? C'est dur à dire. On ne possède pas de vedettes, mais on mise sur l'effort pour gagner et on est capables de bien jouer sous pression. »

Chez les Harfangs pee-wee AAA, l'espoir est également présent grâce à leur dossier de 28 victoires, 13 défaites, six matchs nuls.

« On a connu une belle saison en étant deuxième de notre section et septième au Québec, lance Alex-André Perron. On a livré de belles prestations durant les tournois sans toutefois être capables d'en gagner un. On tannés de juste bien performer sans gagner. »

Une année de rêve

Tout comme le bantam AAA, les Harfangs bantam relève ont connu une saison mémorable grâce à leurs huit revers en 53 parties, ce qui leur confère le deuxième rang au classement provincial.

« On se trouve dans l'ombre du bantam AAA, constate le pilote Mike Maclure. On a perdu en finale contre Gatineau au Tournoi des Champions, qui regroupe les huit meilleurs clubs. Sinon, on a gagné tous les autres tournois. Mais celui que notre équipe souhaite le plus gagner, c'est celui de la Coupe Dodge. C'est l'emblème du hockey mineur. »

Et comment compte-t-il y parvenir?

« Notre attaque est dévastatrice. On a compté 238 buts et on en a accordé seulement 84. Ce sont les meilleures statistiques de la province. Tout cela grâce à notre possession de rondelle. On veut permettre aux Harfangs de gagner une première Coupe Dodge. Toutes nos équipes sont là, on maximise donc nos chances. Les Red Sox avaient leur malédiction du Bambino et nous, on doit également sortir de notre torpeur. »

Causer la surprise

La formation de Jean-Christophe Poulin n'a pas été la plus dominante dans le midget espoir. Malgré un dossier de 17-20-5, l'entraîneur sherbrookois souhaite surprendre l'adversaire :

« On a été ralentis par les blessures. Heureusement, on comptera sur tous nos joueurs. Les projecteurs ne sont pas sur nous, mais les gars sont capables de lever leur jeu d'un cran en tournoi. Mes joueurs ont faim après trois semaines de pause. »

Même son de cloche du côté de Mathieu Boutin du club cadet division 1 :

« On souhaite causer la surprise. On forme une équipe rapide possédant beaucoup de profondeur, ce qui nous permet de présenter une fiche de 29-16-5. On est bien balancés. L'adversaire ne sait jamais de quel côté viendra la menace. On est toutefois très jeunes avec nos 13 joueurs de première année. »

Pour Dominic Desmarais de l'équipe juvénile, le souci du détail fera toute la différence :

« On ne possède pas le dossier le plus reluisant, mais c'est tout de même acceptable : 23-16-7. On joue avec maturité et acharnement. C'est difficile de jouer contre nous. On est conscients que notre formation n'est pas la meilleure à la Coupe Dodge, mais on veut faire en sorte que les équipes que nous affronterons n'auront aucun plaisir. Est-ce qu'il y a une possibilité de gagner la Coupe Dodge? Absolument. »

Notons que le V. Boutin de l'Érable représentera la région dans l'atome BB. Les Voltigeurs de Drummondville seront quant à eux présents dans les classes pee-wee AA, bantam AA et midget AA. Le Grayson d'Asbestos/Warwick/Kingsey Falls bataillera dans le pee-wee BB. Le Turmel Lac-Mégantic a pour sa part accédé au tournoi dans le bantam BB tout comme l'équipe des Bois-Francs/Drummond dans le midget espoir.




À lire aussi

  • Un seul but: gagner

    Sports

    Un seul but: gagner

    Si les Harfangs bantam AAA du Triolet ne quittent pas Montréal dimanche avec une Coupe Dodge dans les bagages, ce serait la plus grande surprise du... »

  • Les Braves entament leur participation au tournoi de la Coupe Dodge

    Actualités

    Les Braves entament leur participation au tournoi de la Coupe Dodge

    Jean-Charles Lajoie a dû plus d'une fois cette saison se contenter d'un alignement dégarni avec ses Braves de Farnham. Ce sera une nouvelle fois le... »

  • Coupe Dogde : les Harfangs bantam dominent

    Sports

    Coupe Dogde : les Harfangs bantam dominent

    Les Harfangs de l'école secondaire du Triolet souhaitaient frapper le grand chelem. Et dès le début de la première ronde du tournoi de la Coupe Dodge... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer