Un seul but: gagner

L'entraîneur des Harfangs bantam AAA du Triolet, Samuel... (Spectre Média, Frédéric Côté)

Agrandir

L'entraîneur des Harfangs bantam AAA du Triolet, Samuel Collard, espère voir la saison de rêve de son équipe se terminer sur une bonne note, entre autres grâce à la contribution de Marshall Lessard, Patrick Guay, Zachary Barabé et William Villeneuve.

Spectre Média, Frédéric Côté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Si les Harfangs bantam AAA du Triolet ne quittent pas Montréal dimanche avec une Coupe Dodge dans les bagages, ce serait la plus grande surprise du tournoi. Avec quatre défaites en 54 parties, le club de Samuel Collard est vu comme le favori pour remporter les grands honneurs.

Les Harfangs ont tout raflé cette saison. Notamment grâce à leurs 283  buts marqués contre seulement 79 accordés. La fiche en tournoi : 18 victoires, une défaite et une partie nulle. Pas besoin de dire que tous les yeux seront rivés sur les Sherbrookois à la Coupe Dodge.

  « Je connaissais bien les joueurs avant le début de la saison pour les avoir vus dans le passé avec les autres équipes des Harfangs, mentionne l'entraîneur Samuel Collard. Ils ont appris les bonnes valeurs et ont été bien supervisés. Je ne suis pas étonné de voir notre équipe connaitre autant de succès, mais quand je regarde notre dossier, je suis agréablement surpris. »

Tout ce que les Harfangs doivent éviter, c'est de tomber dans le piège de la facilité.

 «Même si notre formation a été dominante, on ne tient rien pour acquis, renchérit Collard. On a tout gagné cette saison et c'est normal d'être les favoris. On s'attend à gagner la Coupe Dodge. Quand Roger Federer dominait au tennis, il était déçu de ne pas gagner un tournoi. Ce serait la même chose pour nous. »

La bonne nouvelle? À la veille de leur premier match, les joueurs des Harfangs ne s'attendent pas à une partie de plaisir.

 « Ce sera difficile, mais on devra commencer en force, croit le capitaine Patrick Guay. On a connu une super saison et, malgré tout, je ne pense pas que notre équipe aura un surplus de confiance. On a toujours été les favoris, que ce soit au Tournoi des Champions ou aux Jeux du Québec et on n'a jamais pensé que ce sera facile. »

 « Si notre club pratique un jeu collectif et que les leaders montrent l'exemple, on peut aller loin dans le tournoi de la Coupe Dodge, estime Marshall Lessard. Ce sera important de bien gérer notre énergie. On est peut-être vus comme les favoris de la Coupe Dodge, mais on ne doit pas prendre ça à la légère. »

La meilleure ligne au Québec

Les Harfangs compteront sur une arme fatale à la Coupe Dodge : son premier trio composé de Marshall Lessard, Charles Beaudoin et Patrick Guay, le meilleur marqueur au Québec dans le bantam AAA.

 « On met beaucoup d'efforts durant les entraînements et on joue de la façon que l'on pratique, avance Marshall Lessard. On est toujours à fond de train durant les parties. On possède toute une offensive, mais on garde une conscience défensive aussi. On espère gagner la Coupe Dodge et passer le même message dans la ligue en prouvant que nous formons la meilleure équipe bantam du Québec. »

 « Patrick est un joueur exceptionnel et il est bien entouré, informe l'entraîneur. Il joue quand même avec Charles Beaudoin, qui est tellement rapide et talentueux, ainsi que Marshall Lessard, un joueur très physique et rapide qui possède un bon lancer. En plus, notre défenseur William Villeneuve les appuie en avantage numérique entre autres. Il est l'un des meilleurs défenseurs du Québec pour son âge. »

 « On se complète tellement bien, ajoute Patrick Guay. Charles est un marchand de vitesse et possède un bon tir, Marshall est très physique et moi, je suis intelligent avec la rondelle. On utilise nos forces principales pour connaître du succès ensemble. »

 « Nos joueurs sont spectaculaires, mais l'effort demeure important, rappelle Collard. Grâce à notre forme physique, on peut monter notre jeu d'un cran en troisième période et le bulldozer continue d'avancer. Je ne veux surtout pas voir mon équipe tomber dans la frustration si les résultats ne viennent pas aussi rapidement que souhaité. Je tiens à ce qu'ils se concentrent sur le processus. On aura d'ailleurs deux matchs pour nous préparer jeudi et vendredi et par la suite, dès le troisième match, on doit répondre aux attentes.»




À lire aussi

  • Coupe Dodge: l'année des Harfangs?

    Sports

    Coupe Dodge: l'année des Harfangs?

    Et si cette fois, c'était la bonne? Les Harfangs de l'école secondaire du Triolet n'ont jamais remporté de Coupe Dodge jusqu'à cette année. Après... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer