Un 2 km pour Abigaël Walker

La 6e édition du Demi-marathon de Sherbrooke promet... (Spectre Média, René Marquis)

Agrandir

La 6e édition du Demi-marathon de Sherbrooke promet d'être aussi populaire que par les années passées, alors que quelque 4000 coureurs. Nouveauté cette année, une course de 2 km, marrainnée par Abigaël Walker. Sur notre photo, cette dernière est accompagnée de Francis Richard (VP Services financiers commerciaux Estrie RBC), Nicolas Taillefer (organisateur de la course), le conseiller municipal Vincent Boutin, Daniel Jacques (directeur de succursale chez RBC).

Spectre Média, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Devant l'immense popularité de la course de 1 km destinée aux jeunes, les organisateurs du Demi-marathon de Sherbrooke innovent en 2017 et proposent une nouvelle course, cette fois sur 2 km. Et c'est la jeune Abigaël Walker qui sera la marraine d'honneur de cette nouveauté le 2 juillet.

La jeune fille de 14 ans, atteinte d'une maladie pulmonaire auto-immune extrêmement rare - une polychondrite - et qui a reçu le prix Coup de coeur lors du Mérite sportif de l'Estrie en février, relèvera le défi avec enthousiasme.

Malgré la maladie qui l'afflige, la jeune fille poursuit ses activités physiques; elle a une course à son nom - Abigaël et les Mille-Pattes -, elle a participé aux Jeux du Québec en 2016 en tennis et vient tout juste de compléter un premier triathlon.

« Abigaël a mentionné, lorsqu'elle a reçu son prix Coup de coeur, qu'elle était à la recherche de nouveaux défis. Elle est une porte-parole parfaite pour notre nouvelle distance. On l'a contactée il y a une semaine à peine et elle a accepté avec plaisir! », a dit Nicolas Taillefer, le directeur de course du Demi-marathon de Sherbrooke.

« La popularité de la course de 1 km était complètement folle, c'était rendu difficile à gérer. Le but d'instaurer une course de 2 km était non seulement de désengorger le 1 km, mais aussi d'offrir un plus gros défi pour les jeunes de huit à douze ans. C'est aussi une belle course de transition, car la marche est haute entre la course de 1 km et celle de 5 km. »

M. Taillefer confirme que des pourparlers sont déjà en cours avec la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke (CSRS) afin de publiciser davantage cette course de 2 km chez les jeunes du deuxième cycle du primaire.

Près de 500 jeunes ont participé à la course de 1 km l'an passé.

4000 coureurs attendus

La sixième édition du Demi-marathon de Sherbrooke se déroulera le dimanche 2 juillet, une course reconnue partout au Québec pour ses différents départs de masse sur le pont Jacques-Cartier.

Encore une fois, l'événement devrait attirer quelque 4000 coureurs, dont quelque 45 % de l'extérieur de la région de Sherbrooke.

Parmi les 468 événements de course à pied au Québec, le Demi-marathon de Sherbrooke s'est classé au 7e rang l'an dernier pour la participation.

Des épreuves sur 21 km, 10 km, 5 km, 2 km et 1 km seront donc proposées une fois de plus cette année.

« Les parcours ont été modifiés l'an dernier; dans 90 % du temps, les tracés sont situés sur le bord d'un cours d'eau. C'est très agréable pour les participants », a dit Nicolas Taillefer.

Cette édition 2017 verra également la venue des départs, sur le 5 km, des coureurs en KartUS, un fauteuil roulant spécialement conçu par une équipe de jeunes ingénieurs de l'Université de Sherbrooke, qui permet de courir avec des jeunes ou des adultes à mobilité réduite.

Enfin, l'événement s'associe de nouveau avec plusieurs organismes de la région; ce sont au total un peu plus de 40 000 $ qui devraient être remis à des organismes d'ici à l'issue de l'événement.

Les inscriptions sont toujours possibles au www.courirsherbrooke.com.




À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer