Marathon de Boston : Diane Roy en 12e place

Le départ de la course en fauteuil roulant... (The Associated Press)

Agrandir

Le départ de la course en fauteuil roulant disputée dans le cadre du Marathon de Boston, lundi, au Massachusetts.

The Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Sportcom

La Sherbrookoise Diane Roy a pris le 12e rang de la course en fauteuil roulant disputée dans le cadre du Marathon de Boston, lundi, au Massachusetts.

La Sherbrookoise Diane Roy a pris le 12e rang de la course en fauteuil roulant disputée dans le cadre du Marathon de Boston, lundi, au Massachusetts.

Roy a mis 1 h 44 min 8 s pour compléter l'épreuve, elle qui avait parcouru la distance en 1 h 56 min 20 s en 2016. « C'est mon deuxième meilleur chrono de Boston, mais j'ai fini loin en arrière des meneuses. Psychologiquement, c'est un peu difficile ».

« Je reviens de trois semaines d'entraînement en Floride et ç'a fait du bien, mais il me manque l'endurance et la vitesse pour rester avec les filles. J'ai fait le mieux que je pouvais et ça reste que ç'a bien été, mais c'est sûr que quand tu es loin des premières, tu as moins de fun. »

L'athlète de 46 ans a terminé 15 minutes 51 secondes après la gagnante, Manuela Schar. Auteure d'un temps de 1 h 28 min 17 s, la Suisse a du même coup fracassé l'ancien record de l'étape bostonienne par près de six minutes. Elle a effacé des livres le nom de Wakako Tsuchida, qui avait obtenu un chrono de 1 h 34 min 6 s en 2011. « C'est vraiment exceptionnel! Il y a des gars très forts et elle les a battus! » a souligné Diane Roy.

Les Américaines Amanda McGrory (1 h 33 min 13 s), deuxième, et Susannah Scaroni (1 h 33 min 17 s), troisième, ont accompagné Schar sur le podium.

Après s'être accordé une pause au terme des Jeux paralympiques de Rio, Diane Roy a subi une chirurgie au tunnel carpien du poignet droit l'automne dernier. Normal que la maman d'Émile, 2 ans, n'ait donc pas encore repris toute sa forme. « C'est difficile de voir des filles que je battais avant finir devant moi, mais j'ai quand même fait un temps très rapide, se console-t-elle. Je suis à à peine deux minutes de mon meilleur temps ici et j'imagine que si j'avais été top shape, j'aurais pu améliorer ma marque personnelle. »

Diane Roy sera de retour en action le week-end prochain à l'occasion du Marathon de Londres. « Ce ne sera pas facile, mais peut-être que ça ira mieux! »

Elle aura ensuite à l'agenda des courses en Suisse à la fin du mois de mai et elle espère se qualifier pour les Championnats du monde qui seront présentés au cours de l'été à Londres.

Après avoir participé à six Jeux paralympiques, Diane Roy ne croit pas qu'elle poursuivra l'entraînement jusqu'aux Jeux de Tokyo en 2020. « J'y vais une année à la fois. Pour l'instant, j'aimerais bien faire aux Championnats du monde cet été et aller aux Jeux du Commonwealth l'an prochain. Après, on verra », a-t-elle conclu.

Les coureurs kenyans vivent un grand jour

Le Kenyan Geoffrey Kirui a remporté la 121e édition du marathon de Boston, distançant l'Américain Galen Rupp avec environ 3 km à faire pour s'imposer en deux heures 9:37 minutes.

Rupp, un triple olympien qui en était à ses débuts à Boston, a terminé avec un recul de 21 secondes et le Japonais Suguru Osako a franchi le fil d'arrivée un autre 30 secondes plus tard. Les coureurs américains ont fait belle figure avec six des 10 premiers chez les hommes et deux des quatre premières chez les dames.

À sa première tentative à Boston, la policière kenyane Edna Kiplagat a triomphé chez les dames en 2 h 21 : 52, ajoutant ce titre à son palmarès après des victoires à Londres, New York et Los Angeles. Elle est passée devant la Bahreïnienne Rose Chelimo dans Newton hills et elle l'a emporté avec une avance de 59 secondes.

L'Américaine Jordan Hasay, à ses débuts sur la distance, a fini troisième devant Desi Linden - c'est la 1re fois depuis 1991 que deux Américaines terminent dans le top-4.

Jacob Puzey de Calgary s'est révélé le meilleur Canadien, avec une 41e place en 2 h 26 : 52.

La Torontoise Rachel Hannah s'est classée 23e chez les dames en 2 h 41 : 22.




À lire aussi

  • Doublé kényan au Marathon de Boston

    Autres sports

    Doublé kényan au Marathon de Boston

    Le Kényan Geoffrey Kirui a remporté la 121e édition du marathon de Boston, distançant l'Américain Galen Rupp avec environ 3 km à faire pour s'imposer... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer