La série à surveiller

Yanick Jean fera face à son ancienne formation... (Archives, Le Soleil)

Agrandir

Yanick Jean fera face à son ancienne formation en première ronde des séries, alors que ses Saguenéens affronteront les Tigres de Victoriaville à compter de vendredi. -

Archives, Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) S'il y a bien une série dans la LHJMQ qui attire l'attention, c'est bien celle entre les Tigres de Victoriaville et les Saguenéens de Chicoutimi : deux équipes qui ont osé s'améliorer durant la période de transactions en misant tout sur les séries 2017.

D'un côté, un ancien entraîneur des Tigres, Yanick Jean. De l'autre, Louis Robitaille, reconnu pour être un entraîneur qui n'a pas la langue dans sa poche. Les deux formations ont terminé la saison avec seulement trois points d'écart et les Sags ont devancé les Tigres au classement. Bien vilain celui qui misera sa fortune sur la bonne équipe.

« Ce sera en effet une excellente série, clame le pilote des Félins. Les deux équipes possèdent des joueurs très talentueux et une belle profondeur. Je ne pense pas qu'il y aura nécessairement une guerre de mots entre les deux pilotes même si nous sommes capables de le faire. Yanick Jean est un entraîneur rusé et se servira peut-être des médias pour mousser la série. Or, ce n'est pas à Louis Robitaille à donner le spectacle, mais à ses joueurs! »

Les Nicolas Roy, Joey Ratelle et Dmitry Zhukenov seront à surveiller chez les Sags, tout comme les Alexandre Goulet, Maxime Comtois et Pascal Laberge du côté des Tigres.

« Les Saguenéens ont l'un des meilleurs trios du circuit. Ce n'est pas pour rien que Nicolas Roy a déjà signé un contrat professionnel dans la LNH. Il faudra l'avoir à l'oeil. Mes meilleurs devront surpasser les meilleurs joueurs adverses et surtout, il faudra respecter notre identité puis miser sur notre jeunesse tout en espérant que nos piliers feront le travail », résume Robitaille.

La première partie de la série aura lieu à Chicoutimi vendredi soir.

Faux départ pour les Voltigeurs

Les Voltigeurs de Drummondville ont perdu la première manche de leur duel 4 de 7 jeudi soir au Centre d'excellence Sports Rousseau de Boisbriand, au compte de 3-1 face à l'Armada.

Dirigeant seulement 15 tirs en direction de Samuel Montembeault, la formation drummondvilloise a réduit l'écart à un but moins d'une minute avant le deuxième entracte, du bâton de Nicolas Guay, mais Yvan Mongo a inscrit le but d'assurance avec quatre minutes à écouler dans le match.

Le gardien de but recrue des Voltigeurs a vu sa soirée de travail être écourtée après avoir accordé deux buts sur cinq lancers à l'ancien des Voltigeurs Alex Barré-Boulet et à l'attaquant ontarien Connor Bramwell. Appelé en relève, Émilien Boily a cédé une seule fois sur 19 tirs.

La série reprendra vendredi à 19 h 30 encore une fois à Boisbriand avant de se transporter vers Drummondville dimanche à 16 h.

Samuel Montembeault a effectué 14 arrêts pour obtenir sa neuvième victoire en séries. Après 19 matchs éliminatoires, le gardien de Bécancour affiche maintenant un excellent taux d'efficacité de ,912.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer