Athlétisme : le Vert & Or plus que satisfait

Maïté Bouchard (600 m) et Émy Béliveau (60... (Fournie)

Agrandir

Maïté Bouchard (600 m) et Émy Béliveau (60 m), ont toutes deux remporté une médaille d'or dans leur discipline respective lors des Championnats universitaires canadiens.

Fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Les deux équipes du Vert & Or de l'Université de Sherbrooke reviennent à la maison avec des résultats plus que satisfaisants acquis lors des Championnats universitaires U sports d'athlétisme, disputés la fin de semaine dernière à Edmonton.

L'équipe féminine s'est classée sixième au classement cumulatif, alors que la formation masculine a complété la compétition au neuvième rang.

Sur le plan individuel, les représentants du Vert & Or ont récolté six podiums, dont deux titres de champion canadien.

Chez les filles, Émy Béliveau a remporté l'or au 60 m, Maïté Bouchard a aussi récolté l'or, au 600 m, alors qu'Amélie Auger a récolté la médaille d'argent au pentathlon en plus d'une médaille de bronze au saut en longueur.

Chez les hommes, à ses derniers championnats canadiens, Marc-Antoine Lafrenaye-Dugas revient à la maison avec deux médailles, dont l'argent au marteau et l'argent au lancer du poids.

En carrière aux championnats canadiens, le géant blond a amassé huit médailles (une médaille d'or, cinq d'argent, deux de bronze).

« Dans l'ensemble, ce fut une très belle expérience pour tout le monde, l'esprit de groupe était fantastique, pendant toute la compétition », a d'abord dit l'entraîneur-chef des deux formations, Luc Lafrance.

« Et concernant nos performances, ce fut très bon; nos gros canons ont livré la marchandise et récolté les médailles que l'on espérait. Maïté Bouchard a été dominante au 60 m, Marc-Antoine a complété son parcours universitaire en beauté avec deux médailles. »

La prestation d'Émy Béliveau, qui a remporté l'or au 60 m, tout en récoltant deux honneurs lors du banquet U sports jeudi matin, représente à coup sûr la plus belle surprise de ces championnats.

Sur 60 m vendredi, elle a complété l'épreuve en 7,40 secondes. Elle récoltait ainsi une première médaille d'or sur cette distance depuis Marie-Ève Dugas, en 2008.

« Ce fut la révélation; elle a « peaké » juste à temps, en fin de saison. Chez les juniors, elle courait son 60 m en 7,60 secondes, mais avait plafonné depuis quelque temps. En collaboration avec les entraîneurs de son club civil de la Rive-Sud, Yves Roy, notre spécialiste des sprints, a mis de l'avant une bonne stratégie qui lui fut profitable. C'est une fille brillante et engagée », a dit Luc Lafrance. 

« On savait qu'elle avait ce potentiel, mais on ne voulait pas lui mettre trop de pression, à sa première expérience. Parfois, les athlètes veulent en faire trop à leur première expérience aux canadiens. »

« Tant chez les gars que chez les filles, ce sont des résultats très encourageants. Je pense aussi à la performance de notre relais masculin au 4 X 400m, la seule équipe qui a battu son meilleur temps de la saison, mais qui n'est pas montée sur le podium.Les gars ont bien fait, avec un bassin d'athlètes plus petit. »

« On a un gros recrutement de demi-fond à faire, pour les prochaines années. Ça va commencer par l'arrivée de Félix Lapointe-Pilote, des Volontaires, et de celle de Perry McKinnon, dans deux ans, deux athlètes du Cégep de Sherbrooke. Il faut rebâtir. »




À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer