• La Tribune > 
  • Sports 
  • > Magog sera dotée d'une nouvelle piste d'athlétisme 

Magog sera dotée d'une nouvelle piste d'athlétisme

La vieille piste d'athlétisme du Centre sportif Memphrémagog... (La Tribune, Jean-François Gagnon)

Agrandir

La vieille piste d'athlétisme du Centre sportif Memphrémagog sera entièrement reconstruite au cours des prochains mois.

La Tribune, Jean-François Gagnon

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Magog) La piste d'athlétisme du Centre sportif régional Memphrémagog sera entièrement reconstruite, un projet qui devrait coûter entre 800 000 et 900 000 $ à l'organisme magogois.

« La vieille piste qui existe en ce moment est en poussière de roche. Nous allons refaire en partie sa fondation et une surface synthétique sera ensuite posée par-dessus. On aimerait que ça se fasse en 2017 », révèle Denis Blouin, président du Centre sportif Memphrémagog.

Six corridors de course d'une longueur de 400 mètres seront aménagés. Et, si le budget de l'organisme le permet, il est possible que deux corridors supplémentaires soient ajoutés sur une distance de 100 m. Un nouveau système d'éclairage sera par ailleurs installé afin de permettre l'utilisation de la piste et du terrain de soccer situé au centre en soirée.

Le Centre sportif Memphrémagog entend piger une somme de 175 000 $ dans ses coffres pour réaliser son projet. La Ville de Magog est pour sa part prête à allonger 375 000 $, sur une période de trois ans, et la Fondation Christian Vachon un montant de 60 000 $.

La Commission scolaire des Sommets a également confirmé sa participation au financement du projet. Elle a accepté d'investir 25 000 $. Cela peut paraître peu compte tenu du fait que les élèves de l'école de la Ruche ont facilement accès aux infrastructures du centre sportif, mais Denis Blouin remet les choses en perspective.

« La Commission scolaire des Sommets est là en appui de plus d'une façon, insiste M. Blouin. Elle nous appuiera aux plans logistique, technique et son soutien financier dépassera le simple octroi d'une somme d'argent, puisqu'elle agira comme un financier. »

Lorsqu'on additionne les sommes promises, on s'aperçoit rapidement qu'il manque de l'argent pour concrétiser le projet sur la table. Le centre est donc à la recherche de partenaires supplémentaires. En outre, il tentera de convaincre le gouvernement fédéral de faire sa part grâce à un de ses programmes existants.

« On ne cherchera pas de rentabilité à court terme avec ce nouveau projet. Il y avait de la demande dans le milieu pour une nouvelle piste et on veut répondre à celle-ci. En plus, on a comme mission de faire bouger le monde à Magog. »




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer