La crème du tennis débarque en ville

Le Canadien Sid Donarski était en action au... (Spectre média, Julien Chamberland)

Agrandir

Le Canadien Sid Donarski était en action au Centre récréatif Rock Forest en fin de semaine.

Spectre média, Julien Chamberland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) La 12e édition du Tournoi Futures Subaru de Sherbrooke s'est amorcée samedi au Centre récréatif Rock Forest avec les compétitions préliminaires. Les amateurs attendent maintenant de pied ferme les meilleurs espoirs du monde du tennis dès mardi.

Après la tenue des premiers matchs de qualification, les Denis Shapovalov (champion du tournoi Futures de Gatineau) et Félix Auger-Aliassime seront effectivement en action à partir de mardi ou mercredi.

Ce qui n'a pas empêché les autres participants d'offrir du tennis de haute qualité ce week-end.

« La série Futures est la porte d'entrée du circuit professionnel de tennis, admet François Lefebvre, directeur des opérations du tournoi. Pour Sherbrooke, il s'agit d'un gros événement. On tente de se rapprocher de la Coupe Rogers en offrant un service impeccable aux joueurs et un spectacle de qualité. »

D'ailleurs, on a déjà qualifié cet événement sherbrookois de meilleur tournoi au monde pour les étoiles de demain.

« Edward Corri a déjà dit en 2015 que notre tournoi est le meilleur Futures de la planète. Pour nous les bénévoles, quand on entend des choses comme ça, c'est notre récompense », renchérit M. Lefebvre.

« Non seulement les gens peuvent venir voir le meilleur tennis en région, mais ils encouragent du même coup la relève parce que Tennis Sherbrooke remettra des bourses intéressantes aux joueurs grâce aux profits réalisés », explique pour sa part Daniel Gagnon, coprésident du comité organisateur.

Selon les organisateurs, la présence des Shapovalov et Auger-Aliassime représente une occasion en or pour les fans de tennis.

« Les gens ne peuvent pas voir la différence entre le jeu offert par les participants du tournoi Futures et la Coupe Roger par exemple, soutient François Lefebvre. La qualité des services est la même, les joueurs frappent aussi fort et la différence est tellement minime que les gens ne peuvent pas la percevoir. »

Ce dernier rappelle qu'en 2010, Milos Raonic était 330e et avait perdu contre Vasek Pospisil en finale.

« Six mois plus tard, Milos était 20e au monde. Les joueurs qui participent au tournoi peuvent monter très vite au classement et ils se trouvent ici, à notre porte. En plus, c'est gratuit jusqu'à vendredi grâce à Subaru », informe-t-il.

Les quarts de finale et la finale du double auront lieu vendredi, les demi-finales samedi et la grande finale se tiendra dimanche à 13 h.

« Il n'y a qu'une capacité de 250 places. Tous les passeports sont vendus, mais les gens peuvent encore se procurer des billets journaliers au coût de 10 $ pour les quarts de finale et 15 $ pour les demi-finales et la finale », note Richard Duval, coprésident du tournoi.

« C'est moins cher qu'un match du Phoenix de Sherbrooke et j'aime comparer les joueurs du tournoi Futures à des hockeyeurs de deuxième trio dans la Ligue nationale de hockey », termine M. Lefebvre.

Une deuxième chance pour Vincent Lefebvre

Le seul Sherbrookois qui participe au tournoi Futures à Rock-Forest, Vincent Lefebvre, s'est incliné à son tout premier match en simple face à Taha Baadi par la marque de 6-3 et 6-0. Mais Lefebvre obtiendra une seconde chance de se faire valoir lors du tournoi en double.

« Malgré les apparences, ce fut un match très serré, confie le jeune Sherbrookois. J'ai raté mes chances de faire des points et j'aurais pu mieux servir. »

Pour lui, sa présence au tournoi Futures représente une chance unique d'acquérir de l'expérience.

« C'est ma troisième participation, mais c'est la première fois que je me présentais à ce tournoi avec l'intention de bien faire. Ce tournoi m'a beaucoup motivé dans le passé et il demeure très inspirant pour les jeunes joueurs de la région. Ils ont la chance de voir les meilleurs espoirs de la planète à l'oeuvre et doivent en profiter. »

En compagnie de Waschi Gervais, Lefebvre poursuivra son expérience aux Futures, mais cette fois en double.

Il disputera la troisième partie de la journée de compétitions, qui commence à 9 h 30 lundi matin.




À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer