La résilience en forêt

Autant les cerfs sont athlétiques et gracieux lorsqu'ils... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Autant les cerfs sont athlétiques et gracieux lorsqu'ils sont en bonne santé, autant ceux qui vivent avec des handicaps doivent redoubler de vigilance et d'ardeur pour survivre.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Luc Larochelle
La Tribune

(Sherbrooke) CHRONIQUE / Dans la petite communauté d'Hampden, qui longe le mont Mégantic, des citoyens auraient bien voulu secourir un chevreuil se déplaçant avec seulement trois pattes. Pensez juste aux 50 centimètres de neige qui nous sont tombés dessus à la mi-février.

« J'ai appelé la Faune en croyant que des agents viendraient endormir la bête pour qu'ensuite des professionnels puissent la soigner. Ils ont refusé. Espérez qu'elle s'en remette, m'ont-ils dit. C'est décevant comme réponse », déplore Léo Boucher.

Ce n'est pas le premier cas du genre.

« Toute demande est évaluée en fonction du coefficient de difficulté. Nous ne pouvons pas intervenir systématiquement chaque fois qu'un animal sauvage est blessé », commente Jacques Nadeau du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP)

M. Nadeau cite comme autre cas celui d'un orignal qui a coulé sous les yeux horrifiés de témoins, mercredi, après avoir perforé le couvert de glace d'un lac de la Gaspésie. Il aurait été trop risqué d'essayer de lui porter secours.

Le Ministère a par ailleurs la ferme intention de trouver les motoneigistes qui auraient provoqué la mort d'une femelle orignal en la poussant à bout de souffle dans un sentier du Saguenay-Lac-Saint-Jean sur une douzaine de kilomètres.

« La mortalité naturelle est une chose, mais on ne peut pas laisser passer un geste irresponsable comme celui-là », déplore M. Nadeau.

Pour revenir à nos cerfs handicapés, certains réussissent à s'en sortir. Un gardien du parc national du Mont-Orford en témoignait il y a une douzaine de jours dans la chronique de la Sépaq publiée dans notre page « plein air » du samedi.

« Attendris par les efforts de la bête pour rattraper ses semblables, et inquiets quant à son avenir, plusieurs visiteurs nous ont signalé son état », racontait Jean-Philippe Genest dans un récit fort bien fignolé.

Le garde-parc admet avoir été parmi les premiers à douter de ses chances de survie de l'animal privé d'une patte de son train arrière, la partie qui fournit toute l'énergie et la puissance à la poussée lors de chaque saut effectué par un chevreuil sur du sol souvent détrempé ainsi que sur des terrains accidentés dont les obstacles deviennent encore plus sournois avec la neige durant l'hiver.

Les inquiétudes de 2015 à propos « la biche qui boîte » se sont répétées tout au long de la dernière année. Sauf qu'au fil des mois, les réponses du garde-parc Genest sont devenues plus rassurantes

« Je l'ai revue à plusieurs reprise depuis, et même encore ces dernières semaines. Ça prend une résilience incroyable pour survivre en forêt avec un pareil handicap », s'étonne encore M. Genest.

Le parc national offre aux cerfs un habitat dans lequel la chasse est interdite. Il n'est toutefois pas exempt de prédateurs naturels. Ouvrons ici une parenthèse, le parc a commandé un inventaire aérien pour actualiser son cheptel de chevreuils. Cet inventaire vient d'être réalisé et les résultats seront communiqués en cours d'année. On comptait une centaine de cerfs lors du dernier recensement.

Ces statistiques n'incluent toutefois pas le cheptel vivant sur les milliers d'hectares que le gouvernement provincial a acquis afin de pouvoir tenir sa promesse de doubler la superficie du parc du Mont-Orford. Ces terres n'ont toutefois pas encore été intégrées au parc.

Des inventaires aériens ont été réalisés dans les zones 6 nord et 6 sud en prévision du projet expérimental de chasse au chevreuil, qui imposera « la Restriction de la taille légale des bois ». Nous ferons le point dans une prochaine chronique.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer