Le présent et le futur des Cantonniers

Les Lions du Lac Saint-Louis, tout comme les... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Les Lions du Lac Saint-Louis, tout comme les Cantonniers de Magog, ont subi une élimination rapide. Et ce ne sont là que deux des nombreuses surprises qui frappent les amateurs de hockey midget AAA durant les présentes séries éliminatoires.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Magog) Les apparences sont trompeuses cette année dans la Ligue midget AAA du Québec. À première vue, on serait tenté de qualifier l'élimination des Cantonniers de Magog, cinquièmes au classement général, devant les Gaulois d'Antoine-Girouard, onzièmes au classement, comme une énorme surprise, mais tel n'est pas le cas.

Je ne ferai pas un Donald Trump de moi-même en essayant de déformer la réalité. Les Lions du Lac St-Louis, champions en titre, viennent de tomber au combat contre les Commandeurs de Lévis. L'Albatros du Collège Notre-Dame de Rivière-du-Loup (de grâce, changez pour un nom plus court), une équipe bâtie pour les séries, s'est écroulée devant les Élites de Jonquière. L'Intrépide de Gatineau et les Grenadiers de Châteauguay, deux formations à qui on prédisait une élimination rapide, viennent de pousser à la limite les Riverains du Collège Charles-Lemoyne et les Vikings de Saint-Eustache. Qui l'eut cru?

Pourtant, on avait eu un premier avertissement au mois de décembre lors du Challenge CCM. Le carré d'as de ce tournoi était formé d'équipes que personne n'avait vu venir, notamment Trois-Rivières, Gatineau, et Jonquière. C'était le premier indice que l'écart entre les équipes du haut du classement n'était pas aussi grand qu'on pouvait le croire avec les équipes du bas de classement. Voilà maintenant que ces formations ne semblent pas vouloir stopper leur élan victorieux dans les séries. N'est-ce pas la beauté du sport, les imprévus?

Pour en revenir aux Cantonniers de Félix Potvin, ceux-ci ont manqué de gaz et de profondeur. Blessés, les deux véritables leaders de l'équipe étaient assis dans les gradins, ce qui a fait une énorme différence. Je parle du capitaine Jordan Chabot et du gardien Jacob Delorme, le meilleur de la ligue en deuxième moitié de saison.

En saison régulière, les Gaulois ne faisaient pas le poids devant les Magogois lorsque Chabot, Delorme, ainsi qu'Olivier Mathieu et Alexandre Couture étaient en uniforme. Qu'on le veuille ou non, ce n'était plus du tout la même équipe dans cette série.

Le futur

Au même moment que les Cantonniers se faisaient expédier dans les boules à mites par les Gaulois à Saint-Hyacinthe, pas très loin de là, la relève des Cantonniers brillait de tous ses feux au tournoi international bantam de Granby où elle a démoli tous ses adversaires. Il s'agit des Harfangs du Triolet, une équipe qui a une seule défaite à ses 28 dernières parties. Plusieurs joueurs de cette équipe sont déjà épiés de près par les dépisteurs de la LHJMQ. D'autres bons joueurs qui auront 15 ans la saison pointent aussi à l'horizon à Drummondville. C'est sans compter quelques bons éléments du midget espoir.

Prenez-le en note : vous n'aurez jamais vu autant de joueurs talentueux sur la glace au prochain camp des Cantonniers. Les entraîneurs auront l'embarras du choix comme jamais auparavant.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer