• La Tribune > 
  • Sports 
  • > Une jeune délégation estrienne se rendra à Alma 

Une jeune délégation estrienne se rendra à Alma

Les athlètes qui participent aux compétitions du premier... (Spectre Média, Frédéric Côté)

Agrandir

Les athlètes qui participent aux compétitions du premier bloc des Jeux du Québec d'hiver, à Alma, partiront ce vendredi. Ils seront soutenus par Gabrielle Lebel, coordonatrice du programme Jeux du Québec Estrie, la porte-drapeau Marylian Barbosa, l'ambassadrice Alex Farrell-Lepage ainsi que le chef de mission adjoint Nicolas Vanasse.

Spectre Média, Frédéric Côté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) C'est une délégation d'un peu plus de 150 jeunes athlètes de l'Estrie qui participera à la 52e édition des Jeux du Québec d'hiver, à compter de ce vendredi à Alma, au Lac Saint-Jean. Une jeune délégation, puisque environ 75 % de ces athlètes en seront à une première expérience aux Jeux du Québec.

En tout, 154 athlètes (84 filles et 70 garçons) tenteront d'égaler la performance de 2015, à Drummondville, alors que l'Estrie avait conclu au neuvième rang au classement général avec une récolte de sept médailles d'or, 24 médailles d'argent et 12 de bronze.

En tout, l'Estrie sera présente dans 17 des disciplines proposées lors des finales des Jeux d'hiver; le taekwondo et le Boccia n'ont pas de représentants estriens.

« Notre délégation est également un peu moins nombreuse que celle de 2015, alors qu'on avait près de 170 athlètes. Dans ces conditions, si on pouvait atteindre les mêmes niveaux qu'il y a deux ans, nous serions très satisfaits », a précisé Gabrielle Lebel, coordonnatrice Jeux du Québec-Estrie.

Les principaux espoirs de médailles seront en hockey masculin (l'Estrie sera représentée par les Harfangs bantam AAA majeur, l'une des meilleures formations au Québec), en haltérophilie et en judo, a indiqué Mme Lebel.

Les athlètes qui participent aux activités du premier bloc partiront ce vendredi matin à 7 h.

Une ambassadrice déterminée

La délégation de l'Estrie a également fait connaître son ambassadrice pour cette 52e édition; il s'agit d'Alex Farrell-Lepage, qui a participé aux Jeux du Québec en patinage de vitesse courte piste en 2007.

Elle a également connu une belle carrière nationale.

Cette jeune femme concilie avec brio les études et le sport de haut niveau; elle amorcera sa résidence en médecine l'été prochain, en plus d'avoir fait un retour sur les lames, à temps plein, il n'y a pas si longtemps.

Sa jeune soeur Elizabeth Farrell-Lepage participera aux Jeux à Alma, elle aussi en patinage de vitesse courte piste.

« Même si je n'ai pas gagné de médailles à ma participation aux Jeux du Québec étant plus jeune, ça ne m'avait pas empêché de continuer. C'est un très bon niveau de compétition. Ce fut par contre une expérience très cool, inoubliable! L'ambiance est vraiment spéciale! »

Le discours aux athlètes prononcé par l'ambassadrice lors de la dernière réunion avant le départ pour Alma, la semaine dernière, fut très apprécié et remarqué, dit-on.

« J'ai dit aux jeunes d'être fiers de participer aux Jeux du Québec, de profiter de chaque moment. »

Et comme porte-drapeau, c'est la patineuse artistique Marylian Barbosa qui sera l'exemple à suivre.

Cette dernière a été sélectionnée par sa forte progression depuis les Jeux du Québec de 2015. Membre de l'équipe du Québec l'an dernier, elle est passée du 39e rang provincial au 6e rang. Au niveau national, elle se situe au 12e échelon de la catégorie pré-novice.

Il s'agit donc d'une belle reconnaissance pour celle qui en sera à ses deuxièmes Jeux. Elle participera au programme long.

« C'est une expérience fantastique! En 2015, c'était la première fois que je participais à une compétition sans que mes parents soient tout près. Je n'avais pas gagné de médailles, mais j'avais réussi mon meilleur pointage en carrière et terminé en neuvième place! Je ne m'attendais pas à faire un top 10, j'étais très fière! »

« J'ai aimé le trip de gang, le sentiment d'appartenance et encourager les athlètes des autres sports. »

« Lors de mon programme long, j'aimerais réussir deux doubles axel dans mon solo. J'ai un espoir de médaille, mais ça sera difficile, les filles du Québec sont parmi les plus fortes au Canada. Mais j'aime les défis, j'en tire beaucoup d'énergie! »

Le changement de bloc s'effectuera le 28 février.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer