Maude-Aimée Leblanc au sommet de la LPGA

Maude-Aimée Leblanc a offert la meilleure performance depuis... (Agence France-Presse)

Agrandir

Maude-Aimée Leblanc a offert la meilleure performance depuis qu'elle a joint le circuit de la LPGA en terminant au 7e rang à égalité de l'Omnium ISPS Handa d'Australie.

Agence France-Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Maude-Aimée Leblanc a réussi en Australie cette fin de semaine ce qu'elle n'avait jamais fait depuis ses débuts sur le circuit professionnel de la LPGA en 2011: conclure un tournoi dans le top 10.

La Sherbrookoise a connu quatre rondes solides et elle a terminé sa participation à l'Omnium ISPS Handa d'Australie en septième position à égalité, grâce à un cumulatif de -5 (71-68-73-75) et à seulement cinq coups de la tête.

Pour ses efforts, Leblanc a récolté une bourse de 28 867 $ américains, ce qui lui permet d'occuper le 14e rang au classement des boursières après deux tournois cette saison.

Avec sa 24e position récoltée aux Bahamas lors du tournoi inaugural de la saison 2017 de la LPGA, Leblanc prouve hors de tout doute que sa solide fin de saison 2016 n'était pas de la frime.

Mais Leblanc visait plus haut que sa septième position, à Adélaïde.

« Si tu m'avais donné un top 10 au début de la semaine, j'aurais dit oui! Je le prends tout de suite! Mais après la première ronde, et surtout après la deuxième et encore plus la troisième, j'étais chaque jour encore plus dans le coup. Je n'étais pas loin de la tête, un ou deux coups, seulement. Je croyais vraiment en ma chance de gagner le tournoi », a-t-elle indiqué à La Tribune, avant de prendre l'avion à destination de la Floride.

« Alors, dans ces circonstances, terminer en septième position, c'est un peu moins satisfaisant. Plus on s'approche du sommet et plus les attentes sont élevées. Je crois que c'est tout à fait normal. »

À -7 à l'issue de la troisième ronde, à deux coups de la tête, Leblanc y a cru.

Mais les conditions climatiques, et une gestion de stress à revoir, lui ont causé des maux de tête.

« Ce ne fut pas une dernière ronde facile pour personne, le vent était fort et imprévisible. C'était donc très difficile à prévoir. Ç'a eu un impact important. Si près de la tête, lors d'un tournoi à ma portée, tout est question de confiance, de jeu sur les verts et de rester relax. C'est vrai, j'étais un peu tendue, alors je ne frappais pas la balle aussi bien que lors des trois premiers jours. Quand même, ce résultat me donne beaucoup de confiance pour la suite des choses. »

En plus d'une moyenne de 29 coups roulés par rondes, Leblanc a montré toute sa puissance des tertres de départ avec des coups d'une moyenne de plus de 265 verges.

La Sherbrookoise ne disputera pas les deux prochains tournois au calendrier LPGA, prévus en Thaïlande et à Singapour.

Elle reprendra le collier pour la Coupe Founders, en Arizona, du 16 au 19 mars.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer