Un parcours digne des grandes courses

Entre deux compétitions, les athlètes qui prendront part... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Entre deux compétitions, les athlètes qui prendront part aujourd'hui aux épreuves de sprint en style libre de la Coupe Québec organisée par le Club de ski de fond du parc du Mont-Orford pourront apprécier le nouveau site aménagé spécialement pour eux.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Magog) Entre deux compétitions, les athlètes qui prendront part aujourd'hui aux épreuves de sprint en style libre de la Coupe Québec organisée par le Club de ski de fond du parc du Mont-Orford pourront apprécier le nouveau site aménagé spécialement pour eux.

Le temps d'une journée, les fondeurs envahiront un terrain situé sur le Chemin des Sommets à Sainte-Catherine de Hatley pour les sprints de 800 mètres, 1 et 1,5 km. Dimanche, les athlètes retourneront au parc du Mont-Orford pour les épreuves longue distance en style classique de 5, 7,5, 10, 15 et 30 km. C'est aussi dimanche que sera présentée la 25e édition de la populaire Loppet du club.

Aujourd'hui, les fondeurs découvriront un nouveau parcours situé dans un décor féérique. « Quand il fait beau et clair, on peut y apercevoir les monts Orford, Owl's Head et le lac Massawippi, soutient le vice-président aux communications du club, Jean Pinard. Toutefois, lorsque le signal de départ sera donné, je ne crois pas qu'ils auront le temps de contempler le panorama. Le parcours dessiné par René Pomerleau qui s'étire sur 1,5 km en est un digne d'une Coupe du monde. S'il y a quelqu'un qui s'y connaît en la matière, c'est bien René. Sa réputation s'étend même à travers le pays. Il y a trois montées qui vont donner du fil à retordre aux fondeurs. Je pense qu'ils vont apprécier. Les jeunes veulent des défis et c'est ce qu'ils auront à se mettre sous la dent samedi. »

Ce nouveau parcours risque aussi d'être fort apprécié des spectateurs s'il faut en croire Pinard. « Ils seront proches de l'action et ne pourront pratiquement rien rater du déroulement des courses. Les athlètes vont entendre les cris et les encouragements des spectateurs. Ce sera spectaculaire pour tout le monde », promet Jean Pinard.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer