Les Cantonniers seuls sur la glace

Les Grenadiers n'étaient tout simplement pas dans le... (Spectre Média, Maxime Picard)

Agrandir

Les Grenadiers n'étaient tout simplement pas dans le coup à Magog vendredi, où ils se sont inclinés au compte de 7-0 contre les Cantonniers.

Spectre Média, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Magog) Il y avait une seule équipe sur la glace de l'aréna de Magog vendredi soir alors que les Cantonniers de Félix Potvin ont pulvérisé les Grenadiers de Châteauguay par la marque de 7-0.

Il y avait à peine huit minutes 57 secondes d'écoulées au cadran que déjà les Cantonniers chassaient de la partie le gardien partant Thommy Monette, qui a accordé trois buts sur six lancers. Son remplaçant Maxime Taillefer n'a pas été en mesure de stopper l'hémorragie, les adolescents de Félix Potvin ajoutant quatre autres buts en route vers cette éclatante victoire.

Félip Bourdeau, qui a retrouvé son rythme de croisière du début de saison, a taillé en morceaux la défensive des Grenadiers avec un truc du chapeau et une mention d'aide. Trois buts aussi spectaculaires les uns que les autres, dont un en désavantage numérique. « J'ai profité de mes chances. J'avais tout le temps pour tirer au but ou effectuer mes jeux. On vise le premier rang de notre division, mais encore plus important, il faut prendre le rythme des séries tout de suite. C'est ce qu'on vient de faire ce soir (hier) et il faut transporter ça dimanche à Lévis », a souligné le meilleur pointeur de l'équipe.

Zachary Cadorette (1-1), Simon Pinard, Max-Antoine Melançon et Jacob Graveline, lui aussi en infériorité numérique, ont également noirci la feuille de pointage. Jakob Breault a fourni trois passes.

Après une telle victoire, il va sans dire que Félix Potvin distribuait les éloges.

« Il y a les gars qui ont marqué les buts, mais je pourrais aussi nommer des gars comme Gabriel Fontaine, Loic Bergeron et bien d'autres. Tous les joueurs ont exécuté ce qu'ils avaient pratiqué cette semaine. Depuis quelques parties, nous n'augmentons pas nos tirs au but, mais les gars touchent la cible avec plus de régularité », d'analyser le pilote des Cantos.

4e zéro de Delorme

Quant au gardien Jacob Delorme, il a effectué 20 arrêts pour son quatrième jeu blanc de la campagne. Vers la fin de la troisième période, alors que les Cantonniers se défendaient à trois contre cinq, Delorme a effectué un arrêt de la mitaine sur un tir à bout portant qui valait le déplacement à lui seul. Spectateurs, coéquipiers et adversaires sont demeurés bouche bée devant l'arrêt époustouflant de Delorme.

Mentionnons que les Cantonniers demeurent aux talons du Collège Charles-Lemoyne, victorieux du Lac St-Louis 5-3, qui occupe le poste de commande de la division Tacks. Les deux équipes totalisent 63 et 62 points respectivement avec trois parties à disputer. Le Lac St-Louis est toujours dans la lutte avec 59 points.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer