• La Tribune > 
  • Sports 
  • > Mérite sportif de l'Estrie: inspirée à continuer 

Mérite sportif de l'Estrie: inspirée à continuer

Abigaël Walker a invité les participants au Mérite... (Spectre Média, Julien Chamberland)

Agrandir

Abigaël Walker a invité les participants au Mérite sportif de l'Estrie à lui lancer un défi après avoir reçu le prix Coup de coeur, entourée de ses parents, Steve Walker et Myriam Ruel.

Spectre Média, Julien Chamberland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Elle organise la course des Mille-Pattes depuis bientôt cinq ans, a porté les couleurs de l'Estrie en tennis aux Jeux du Québec l'été dernier et a complété son premier triathlon quelques semaines plus tard. Malgré le fait qu'elle n'ait que 14 ans et qu'elle soit atteinte d'une maladie auto-immune extrêmement rare, Abigaël Walker est mûre pour plusieurs autres défis.

La Sherbrookoise a d'ailleurs invité les quelque 500 convives rassemblés à l'Hôtel Delta de Sherbrooke à lui lancer des défis à réaliser au cours des prochains mois et des prochaines années après avoir été nommée Coup de coeur du gala annuel du Mérite sportif de l'Estrie, mercredi.

« Je suis très honorée. C'est sûr qu'avec tout ce que j'ai fait, ça inspire beaucoup de gens, mais qu'on ait pensé à moi, c'est ''wow''. Ç'a été une année chargée, mais un prix comme ça m'encourage à continuer. C'est grâce à ces défis-là que je peux me battre contre la maladie et je peux y arriver grâce aux gens qui m'entourent, au soutien qu'ils me donnent et l'adrénaline que ça donne, parce que j'aime ça quand ça bouge », a mentionné celle qui souffre de polychondrite chronique récidivante.

« Je suis contente de voir que la communauté estrienne a vu en Abi quelqu'un d'inspirant. Je suis tellement fière d'elle », a exprimé sa mère, Myriam Ruel.

14 Victor

Outre le prix Coup de coeur, le Mérite sportif de l'Estrie a remis 14 trophées Victor mercredi.

Pour une deuxième année consécutive, Josée Bélanger et Alex Boisvert-Lacroix ont respectivement été nommés athlète féminine et athlète masculin de niveau international. Josée Bélanger a aidé le Canada à remporter une médaille de bronze en soccer lors des derniers Jeux olympiques tandis que Alex Boisvert-Lacroix a notamment récolté la médaille de bronze lors du Championnat du monde de patinage longue piste sur 500 m en plus de réussir quatre podiums en Coupe du monde en 2016. Les deux étaient toutefois absents de la soirée en raison de leurs obligations sportives.

« Comme athlète, on se donne corps et âme dans l'idée d'accomplir nos plus grands objectifs avec discipline et persévérance et on vient à franchir des limites qu'on croyait inaccessibles, donc c'est important ce soir de prendre une pause et de s'applaudir », a mentionné la Coaticookoise par le biais d'une vidéo, elle qui se trouve avec l'équipe canadienne en prévision de deux affrontements contre le Mexique.

« Wow! C'est tout un honneur de mériter ce titre pour une deuxième année de suite », s'est quant à lui exclamé le Sherbrookois, qui s'apprête à participer au Championnat du monde de patinage de vitesse, à Pyeongchang, en Corée du Sud.

L'équipe K2-M23-200 mètres masculin en canoë-kayak de vitesse (Équipe d'excellence), Perreault/Perro en patinage artistique (Équipe provinciale), les organisateur de la qualification provinciale et de la Coupe Québec en gymnastique (Manifestation sportive), l'arbitre René Pomerleau en ski de fond (Officiel), le Club de ski de fond du Parc du Mont-Orford (Organisme sportif), Léo Grandbois en biathlon (athlète masculin national), Jean-Philippe Lemay en patinage de vitesse (Bénévole), Gilles Poirier en haltérophilie (Entraîneur d'excellence), Grégory Picard en surf des neiges (entraîneur provincial), Lauricia Bellemare en gymnastique (Athlète féminine relève), Léa Roy en judo (Athlète féminine nationale) et Charles-Antoine St-Onge en vélo de montagne (Athlète masculin relève) ont mérité les autres Victor.

Les Jeux olympiques n'ont pas été oubliés, alors que les efforts de Josée Bélanger (soccer), Nicholas et Glenn Hoag (volleyball), Julien Bahain (aviron), Pascal Plamondon (haltérophilie), Marie-Ève Beauchemin Nadeau (haltérophilie), Colleen Loach (équitation), Hugo Barrette (cyclisme sur route), Jonathan Vermette (basketball en fauteuil roulant), Diane Roy (course en fauteuil roulant, Nicole Clermont [paracylisme] et Jean-Philippe Maranda [course en fauteuil roulant], des athlètes estriens ou ayant séjourné à Sherbrooke pendant quelque temps ont été soulignés.

Une minute de silence a également été observée pour rendre hommage aux anciens victoriens Yvon Lamarche et Clément Fortier, tous deux décédés en 2016.

Rappelons que le « père du cyclisme en Estrie », Guy Marcotte, a reçu quant à lui le Victor Spécial de la 36e édition du Mérite sportif de l'Estrie.




À lire aussi

  • Léa, Léo et les vertus de l'entraînement

    Sports

    Léa, Léo et les vertus de l'entraînement

    Si la passion est la base du succès d'un athlète, l'entraînement a aussi son mot à dire. Les gagnants du Victor dans la catégorie Athlète de niveau... »

  • Une relève en or

    Sports

    Une relève en or

    Se couvrir d'or aide toujours à gagner des prix lors des galas. C'est exactement ce qu'ont fait Lauricia Bellemare et Charles-Antoine St-Onge, les... »

  • Demi-marathon: Abigaël Walker sera la marraine d'honneur du 2 km

    Sports

    Demi-marathon: Abigaël Walker sera la marraine d'honneur du 2 km

    Devant l'immense popularité de la course de 1 km destinée aux jeunes, les organisateurs du Demi-marathon de Sherbrooke innovent en 2017 et proposent... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer