Les Vikings surpris à Magog

À défaut de le faire avec élégance, les Cantonniers de Magog ont laissé leurs... (Spectre Média, Maxime Picard)

Agrandir

Spectre Média, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Magog) À défaut de le faire avec élégance, les Cantonniers de Magog ont laissé leurs tripes sur la surface glacée de l'aréna de Magog dans un duel les opposant aux Vikings de St-Eustache. Au final, les Magogois ont eu le meilleur 4-3 en prolongation.

Personne ne pouvait prévoir pareil dénouement dans cette confrontation entre les meneurs des divisions Tacks et CCM. Avant la rencontre, Félix Potvin a dû rayer de son alignement les noms de Zachary Cadorette et Jakob Breault qui s'ajoutaient à ceux de Justin Bergeron et Zackiel Couture, toujours sur la liste des blessés. Quand on tient compte aussi des départs d'Olivier Mathieu et d'Alexandre Couture pour la LHJMQ, force est d'admettre que les Cantonniers étaient méconnaissables avec autant de visages nouveaux venus remplacer les absents.

Qu'à cela ne tienne, les troupiers de Félix Potvin ont pris les Vikings par surprise avec un départ canon qui leur a valu de prendre les devants 2-0 après 131 secondes de jeu. On connaît la force de frappe des Vikings et ceux-ci sont revenus de l'arrière avec une poussée de trois buts. Félip Bourdeau, avec son second but de la partie, celui-ci en infériorité numérique, a ramené les deux formations à la case départ. Le match n'était pas encore rendu à mi-chemin qu'il y avait déjà six buts inscrits au tableau indicateur.

Par la suite, les deux équipes ont raté de multiples chances et il a fallu patienter en prolongation avant de voir le valeureux capitaine Jordan Chabot procurer la victoire aux siens après avoir reçu une passe savante du nouveau venu Miguel Duchaine.

Efforts récompensés

Jordan Chabot et Félix Potvin s'accordaient pour dire que c'est le travail acharné qui a mené à cette victoire. « On ne gagnera pas par plusieurs buts avec autant de joueurs absents. On devra s'habituer à jouer des matches serrés pour espérer l'emporter. Ce n'était pas toujours joli, mais on y a mis toute la gomme », déclare celui qui était pratiquement toujours sur la glace lorsque le prolifique Alexis Lafrenière en faisait autant pour les perdants.

« C'est un beau défi, mais ça se fait en groupe. Mes compagnons de trio Gabriel Fontane et Simon Pinard ont joué avec énormément d'intensité et ont eu un gros mot à dire », d'ajouter Chabot.

« J'ai vu des deuxièmes et des troisièmes efforts ce soir (hier), de renchérir Félix Potvin. Les gars ont compensé l'exécution qui faisait défaut, mais c'est un peu normal dans les circonstances. Je suis content pour les gars, car ils ne l'ont pas eu facile cette semaine à l'entraînement. »

Félip Bourdeau soulagé

Félip Bourdeau était soulagé en ouvrant le pointage des siens. « Je traversais une période léthargique. Ça fait du bien de s'en sortir dans une cause gagnante. Je vais continuer à donner mon 100 pour cent. Nous avons besoin de l'effort de tout le monde », a confié celui qui aurait pu facilement ajouter un ou deux autres buts.

*****

Le défenseur Miguel Duchaine terminera la saison dans l'uniforme des Cantonniers dans un rôle d'attaquant. Si on se fie à son jeu sur le but gagnant, on peut dire que Duchaine ne semble pas trop perdu sur la glace. Duchaine ajoute une touche de robustesse à l'équipe.

*****

Alexis Lafrenière a amassé une passe sur les trois buts des visiteurs. En troisième période, Rémi Poirier lui a littéralement volé un but en étirant la jambière. Celui qui est destiné à devenir le prochain premier choix au repêchage de la LHJMQ a des yeux tout le tour de la tête.

*****

Incroyable! Les deux équipes ont eu 15 occasions d'envoyer leur jeu de puissance dans la mêlée, mais sans parvenir à en profiter. C'est surtout avec un homme en plus que le manque d'exécution était flagrant chez les Cantonniers qui ont terminé la partie 0 en 10 à ce chapitre.

*****

Comme si ça ne suffisait pas, Jacob Graveline a quitté le match en troisième période pour les Cantonniers. Sûrement un cas douteux, un autre, pour la visite des Lions du Lac St-Louis samedi après-midi à 13 h 30.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer