Les Cantonniers perdent Mathieu et Couture

Olivier Mathieu... (Archives La Tribune, Frédéric Côté)

Agrandir

Olivier Mathieu

Archives La Tribune, Frédéric Côté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Magog) Mauvaise nouvelle pour les Cantonniers de Magog qui ont appris au cours des dernières heures que les attaquants et vétérans Olivier Mathieu et Alexandre Couture avaient disputé leur dernier match avec eux.

Alexandre Couture... (Archives La Tribune, René Marquis) - image 1.0

Agrandir

Alexandre Couture

Archives La Tribune, René Marquis

Les Remparts de Québec et les Foreurs de Val d'Or ont décidé de faire de la place dans leur alignement pour Mathieu et Couture respectivement. Du coup, les Magogois perdent les services de deux de leurs trois meilleurs pointeurs. Oliver Mathieu occupait le poste de commande avec 26 points en 23 rencontres. Mathieu est aussi le meilleur franc-tireur de l'équipe avec 13 buts. Quant à Alexandre Couture, ses 24 points en 22 parties le placent au troisième rang des compteurs de la formation magogoise.

Rappelons qu'Olivier Mathieu, choix de première ronde des Sea Dogs de Saint John le printemps dernier, avait fait partie d'une transaction entre les Sea Dogs et les Remparts de Québec le mois dernier. Mis à l'essai durant les Fêtes, Mathieu a suffisamment impressionné l'entraîneur Philippe Boucher des Remparts qui a décidé de le garder à Québec.

Quant à Alexandre Couture, choix de cinquième ronde des Foreurs de Val d'Or, il avait créé une forte impression au camp d'entraînement de l'équipe dirigée par Mario Durocher. Couture avait été rappelé à plusieurs reprises par les Foreurs depuis le début de la saison. Ses nombreux déplacements entre Magog et Val d'Or sont maintenant terminés puisqu'il devient un Foreur à part entière.

Une chance pour d'autres

Félix Potvin, entraîneur des Cantonniers, était évidemment heureux pour ses deux ex-protégés. « C'est certain que ça fait mal à l'équipe à court terme, mais il faut se réjouir pour les deux gars. Notre travail à nous les entraîneurs, c'est de développer les jeunes afin qu'ils accèdent au niveau supérieur. Olivier et Alexandre ne l'ont pas volé, car ils ont toujours tout mis en oeuvre pour progresser », fait valoir Potvin.

Celui-ci s'adressera à ses joueurs mardi lorsque les Cantonniers reprendront l'entraînement. « Il faut s'ajuster et il y a des joueurs qui hériteront de plus de responsabilités. Il faut que les gars saisissent la chance qui va s'offrir à eux. Tout le monde devra se retrousser les manches. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer