Journée historique pour Hockey Sherbrooke

Le président de Hockey Sherbrooke, Jean Des Rosiers,... (Spectre Média, Frédéric Côté)

Agrandir

Le président de Hockey Sherbrooke, Jean Des Rosiers, et le président du Phoenix de Sherbrooke, Denis Bourque, célébraient lundi matin l'association entre les deux organisations.

Spectre Média, Frédéric Côté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Le Shermont et les Mineurs ne seront bientôt que chose du passé. Dès la saison 2017-2018, pas moins de 1300 joueurs et 95 équipes de Hockey Sherbrooke arboreront les couleurs du Phoenix.

Tel qu'annoncé dans l'édition de lundi de La Tribune, les deux organisations ont confirmé lors d'une conférence de presse tenue en matinée au Palais des sports que toutes les équipes de hockey de Sherbrooke emprunteront le nom de leur club junior majeur à l'exception des équipes des Harfangs de l'école secondaire du Triolet et des formations du prénovice (4-5-6 ans) étant donné l'entente nationale avec Tim Horton.

« Tout le monde qui suit les activités du hockey mineur à Sherbrooke sait que le sujet de discussion depuis deux ans, c'est les prochains uniformes », admet le directeur Hockey chez Hockey Sherbrooke, Jean-Guy Rancourt.

« Pour nous, c'est une journée historique, a admis le président de Hockey Sherbrooke, Jean Des Rosiers. Avec la fusion municipale, la Ville de Sherbrooke adopte le principe d'une ville, un club. Et avec la fusion entre le Shermont et les Mineurs, on tenait à donner une nouvelle identité à nos équipes. Il n'y a pas si longtemps, il y avait aussi des formations qui s'appelaient les Rapides, le Club Piscine, le Thibault GM et il fallait uniformiser ça. »

La méthode empruntée pour aboutir au nom du Phoenix fut très simple.

« On a commencé par regarder vers le passé : on a eu les Faucons, les Castors et le Canadien à Sherbrooke, a renchéri Jean Des Rosiers. Par la suite, on s'est tournés vers le futur et finalement, on a analysé le présent : on a la chance d'avoir un club junior majeur et on a donc décidé d'en profiter et d'emprunter le nom, les couleurs et le logo du Phoenix. »

Notons qu'il s'agit d'une entente de cinq ans qui forcera Hockey Sherbrooke à dénicher des commanditaires afin de couvrir les frais de 250 000 $ liés à ce partenariat.

« Il s'agit d'un lien naturel entre le Phoenix et les jeunes du hockey mineur, estime pour sa part le président de la formation de la LHJMQ, Denis Bourque. Peut-être qu'un jour les petits Phoenix formeront notre relève. Ce sera une source de motivation pour les plus jeunes, qui développeront un sentiment d'appartenance. Ces joueurs nous représenteront dignement lors des quelque 300 tournois. »

« Un seul nom résonnera dans les arénas de Sherbrooke, celui du Phoenix. Le sentiment d'appartenance sera plus présent et les jeunes appuieront leur équipe de la LHJMQ », croit aussi le conseiller Vincent Boutin, responsable des sports et des loisirs à la Ville de Sherbrooke.

« Le choix n'était pas très difficile à faire, parce que le logo du Phoe0nix est l'un des plus beaux dans le monde du hockey, a résumé Jean Des Rosiers. (...) Les négociations n'ont pas traîné en longueur et le tout s'est déroulé dans un climat très respectueux. Les deux organisations étaient conscientes qu'il était dans leur intérêt d'unir leurs forces et de travailler main dans la main pour donner de la couleur, de la vivacité et un nouvel élan à ce sport que tant de jeunes Sherbrookois chérissent. »

*****

À l'intérieur de ce partenariat, une galerie de neuf places sera mise à la disposition de Hockey Sherbrooke, qui en fera profiter ses membres.

*****

Une activité avec le Phoenix qui devra être déterminée sera également organisée à l'intérieur de la programmation régulière de Hockey Sherbrooke.

*****

Des échanges de services promotionnels seront finalement effectués entre les deux organisations.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer