Les Voltigeurs rêvent d'une classique hivernale

Les Voltigeurs souhaitent tenir la Classique hivernale de... (Collaboration spéciale, Éric Beaupré)

Agrandir

Les Voltigeurs souhaitent tenir la Classique hivernale de la LHJMQ sur la patinoire réfrigérée drummondvilloise.

Collaboration spéciale, Éric Beaupré

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(Drummondville) Les Voltigeurs de Drummondville ont déposé une candidature afin de présenter deux rencontres extérieures au cours de la saison 2017-18, dans le cadre de la Classique hivernale de la LHJMQ.

L'organisation souhaite tenir cet événement haut en couleur sur la nouvelle patinoire réfrigérée aménagée sur la rue Lindsay, à proximité du centre-ville. Selon le directeur des opérations, David Boies, les conditions sont réunies afin qu'un tel projet soit couronné de succès.

« La surface est conforme aux exigences de la LHJMQ tant en ce qui a trait à la grandeur de la surface qu'à la disposition des différents bancs. En fait, il ne manquerait qu'à ajouter des gradins », explique-t-il.

Les Rouges ont bon espoir d'obtenir l'aval du circuit, d'autant plus que le commissaire Gilles Courteau a fait état de la demande de Drummondville dans une récente entrevue. Les bonzes de la LHJMQ visiteront les installations en février et doivent offrir une réponse à compter du mois de mars. Selon les perspectives initiales, les rencontres devraient avoir lieu en janvier ou en février 2018.

« Nous proposons janvier, mais nous nous ajusterons en fonction des ententes de la LCH. Si c'est plus facile pour les réseaux de télévision, ce sera février », précise M. Boies.

La confiance des Voltigeurs en lien avec l'obtention de l'événement s'en retrouve augmentée du fait qu'au cours des dernières années, l'organisation a tenu avec succès le repêchage et la Super série Subway, deux des événements phares du circuit.

Une belle vitrine

La tenue d'une classique hivernale représente un important investissement en temps et en argent, mais les Voltigeurs ont choisi de sauter à pieds joints sur l'occasion afin de faire vivre à leurs partisans un événement unique et de bénéficier de la visibilité qui y est associée.

« C'est une super belle vitrine, ce sera la deuxième fois seulement que ça se fera. Notre équipe a 35 ans et elle recherche toujours une façon de faire sa marque. Nous espérons que la Ligue nous en donnera l'occasion, affirme le directeur. La capacité pour ces deux rencontres sera également augmentée. On prévoit pouvoir asseoir environ 5000 personnes à l'extérieur, alors que la capacité du Centre Marcel Dionne est d'un peu plus de 2800 spectateurs ».

Rappelons que la première Classique hivernale a eu lieu à Shawinigan au début de l'année 2015. Les Cataractes avaient alors accueilli les Tigres de Victoriaville et les Remparts de Québec à Saint-Tite. Environ 13 000 personnes avaient assisté à ces deux rencontres. La tenue de cet événement avait coûté environ 300 000 $ et 90 % des frais avaient été payés par l'équipe de hockey.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer