Guay prendra quelques jours de réflexion

Le Magogois Nicolas Guay s'est éloigné de son... (Archives, Le Quotidien)

Agrandir

Le Magogois Nicolas Guay s'est éloigné de son Québec natal au début du mois de septembre en prenant la décision de se diriger vers l'Autriche pour poursuivre sa carrière de hockeyeur au détriment des Saguenéens de Chicoutimi qui en avaient fait un choix de 2e ronde au repêchage 2015 de la LHJMQ.

Archives, Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Magog) Le Magogois Nicolas Guay s'est éloigné de son Québec natal au début du mois de septembre en prenant la décision de se diriger vers l'Autriche pour poursuivre sa carrière de hockeyeur au détriment des Saguenéens de Chicoutimi qui en avaient fait un choix de 2e ronde au repêchage 2015 de la LHJMQ. Or, le séjour de Guay avec l'académie du EC Red Bull à Salzbourg pourrait être de plus courte durée si ce dernier décide se joindre aux Voltigeurs de Drummondville qui viennent d'acquérir ses droits dans une transaction avec les Sags.

Pour mettre la main sur Guay qui est âgé de 17 ans seulement, les Voltigeurs se sont départis notamment de leur capitaine de 20 ans Joey Ratelle. Ryan Verbeek (20 ans) prend aussi le chemin de Drummondville. Ajoutons que les deux formations ont également échangé des choix au repêchage de 2017.

Flatteur

De passage à Magog pour quelques jours, Guay voit ce changement de décor d'un très bon oeil. « C'est flatteur, mais je dois quand même étudier sérieusement mes options. Ça se déroule très bien pour moi en Autriche. Je voulais y aller pour accélérer mon développement et je pense que c'est le cas. Est-ce que je termine l'année avec eux ou si je reviens au Québec à court ou moyen terme? Je me donne quelques jours pour y réfléchir », déclare l'attaquant, très heureux de se rapprocher du domicile familial à Magog.

« Ce sera plus facile pour tout le monde. Mes parents surtout ne seront pas fâchés de pouvoir me suivre de plus près si j'aboutis à Drummondville. »

Installé en Autriche, Nicolas Guay est toujours au courant de ce qui se passe dans le circuit Courteau, notamment chez les Voltigeurs. « C'est une équipe qui est vouée à un bel avenir et là ils veulent que je joigne leurs rangs. Je n'avais pas vu venir cet échange. Je ne m'en plains pas », a confié Nicolas Guay.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer