• La Tribune > 
  • Sports 
  • > Bibeau fait bonne impression à son baptême avec les Leafs 

Bibeau fait bonne impression à son baptême avec les Leafs

Le Victoravillois Antoine Bibeau a eu son baptême... (Photo fournie par les Marlies de Toronto)

Agrandir

Le Victoravillois Antoine Bibeau a eu son baptême de la LNH devant la cage des Maple Leafs de Toronto dimanche soir.

Photo fournie par les Marlies de Toronto

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(Victoriaville) Le Victoriavillois Antoine Bibeau n'a pas remporté son premier match dans la LNH, mais il a tout de même fait bonne impression, repoussant 26 des 28 tirs dirigés contre lui dans une défaite de 3-1 des Maple Leafs de Toronto sur l'Avalanche du Colorado dimanche.

« Je m'attendais à être plus nerveux, j'ai abordé ce match comme tous les autres, je me suis préparé de la même façon. J'ai patiné le matin et je n'ai pas eu de mal à faire ma sieste l'après-midi. C'est certain que j'aurais aimé gagner, mais on m'a dit qu'on était satisfait de mon rendement pour un premier match », affirme le cerbère de 22 ans.

Au lendemain d'un match difficile contre le Canadien, le gardien de l'Avalanche Simeon Varlamov a été particulièrement brillant, effectuant 51 arrêts afin de remporter le duel.

Bibeau n'a pas paru trop impressionné par la prestance des joueurs présents sur la glace pour cet affrontement, ni par la rapidité d'exécution accrue de la Grande ligue. Il faut dire qu'il en est à sa troisième saison chez les professionnels et qu'il a eu l'occasion d'oeuvrer à titre d'auxiliaire à quelques reprises.

Parmi les spectateurs les plus attentifs au Centre Air Canada, on retrouvait les parents du gardien victoriavillois, Yves Bibeau et Maryse Gosselin. Ils sont les deuxièmes Victoriavillois à vivre de telles émotions au cours des dernières années après la famille Danault, il y a deux ans.

« C'est une très grosse journée pour nous, a commenté Mme Gosselin avant la rencontre. Ce n'est pas tout à fait la même réalité un gardien de but qu'un joueur. Nous sommes vraiment fiers d'Antoine. »

Bibeau, un choix de sixième ronde des Torontois en 2013, a fait tourner bien des têtes dans la Ligue Américaine de hockey en début de saison, amorçant la campagne avec une fiche de 5-0-1, deux blanchissages et un pourcentage d'efficacité de .944. Il connaît toutefois certaines difficultés depuis, ce qui n'a pas empêché l'état-major des Leafs de lui faire confiance pour seconder Frederik Andersen, plus tôt cette semaine, lorsque Jhonas Enroth a été soumis au ballotage.

Le poste de Bibeau à Toronto est loin d'être scellé. Alors que Enroth s'est joint aux Marlies, l'organisation a accordé un essai à l'ancien Flame Karri Ramo, qui vient de se rétablir d'une déchirure ligamentaire qui l'a tenue à l'écart pendant neuf mois.

« Pour l'instant, je demeure avec l'équipe et mon but sera de forcer la main des entraîneurs afin de rester à Toronto. J'apprends énormément en étant ici, même en étant sur le banc. Je regarde ce que font les autres gardiens de but, ça m'aide beaucoup », dit-il.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer