• La Tribune > 
  • Sports 
  • > Coaticook nomme un pavillon en l'honneur de Josée Bélanger 

Coaticook nomme un pavillon en l'honneur de Josée Bélanger

La Ville de Coaticook a surpris la joueuse... (Fournie)

Agrandir

La Ville de Coaticook a surpris la joueuse de soccer Josée Bélanger en nommant un pavillon du parc Laurence en son honneur lors d'une cérémonie qui a rassemblé une centaine de personnes. C'est le maire Bertrand Lamoureux qui lui a présenté la plaque commémorative.

Fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Ève Bonin
La Tribune

La Ville de Coaticook a souligné les exploits de la joueuse de soccer Josée Bélanger en dévoilant samedi le nouveau nom du chalet de soccer du parc Laurence à Coaticook. La cérémonie de dévoilement s'est effectuée à la surprise de la principale intéressée, en compagnie de ses proches, de jeunes joueurs de soccer, d'anciennes coéquipières et de dignitaires.

On avait d'abord convié l'athlète à un vin d'honneur à l'hôtel de ville avant de l'inviter à se diriger vers le parc Laurence, où l'attendaient une centaine de personnes. Le nouveau nom du chalet de soccer, le Pavillon Josée Bélanger, a été dévoilé en même temps qu'un grand panneau qui l'orne désormais en façade et qui représente l'athlète dans son maillot de l'équipe canadienne. On peut y lire des inscriptions mentionnant ses exploits comme première Québécoise à avoir marqué un but dans la FIFA, et comme médaillée de bronze aux Olympiques de Rio 2016.

Visiblement touchée d'être ainsi accueillie, Josée Bélanger s'est confiée sur l'importance de l'entourage dans la vie d'un athlète. « La partie sur le terrain c'est une chose, il faut être bien supporté, bien encadré et bien organisé, mais c'est vraiment l'entourage qui fait toute la différence, le fait de savoir que mes parents, ma famille et toute la communauté sont derrière moi. »

Elle dit avoir été inspirée par le soutien des nombreux partisans qui se sont réunis l'été dernier pour la retransmission en direct des matchs des Olympiques de Rio au Pavillon des arts et de la culture. « Quand j'étais sur le terrain, ça donnait un effet de grandeur, je représentais le Canada et tout ça, mais je me suis également rappelé que je représentais ma communauté, et que je voulais les rendre fiers à la hauteur de leur support. »

« C'est très précieux de savoir qu'on peut compter sur les gens qui nous entourent, comme mon amoureux qui a toujours eu une approche positive face à mon parcours. Il peut y avoir des blessures, des déceptions, mais quand on a des gens qui sont derrière nous et qui croient en nous, ça nous aide à refocuser sur les choses importantes. »

Des cartes à l'effigie de Josée

On a profité de la cérémonie de dévoilement du Pavillon Josée Bélanger pour remettre à celle-ci, encore à sa surprise, des cartes à son effigie, qu'elle pourra signer et distribuer lors de séances d'autographes. Elle passe d'ailleurs beaucoup de temps à rencontrer des admirateurs ces jours-ci. « Je prends beaucoup de fierté à partager mon histoire dans des écoles et dans différents événements. Pour inspirer les jeunes à poursuivre leur passion et à se donner les moyens pour accomplir leurs grands objectifs à eux, peu importe le domaine. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer