Jakob Breault mène le bal

Jakob Breault a connu un match de trois... (Archives La Tribune, Maxime Picard)

Agrandir

Jakob Breault a connu un match de trois buts pour aider les Cantonniers de Magog à vaincre les Riverains du Collège Charles-Lemoyne 4-3 dimanche.

Archives La Tribune, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Pour la deuxième fois en l'espace de sept jours, l'aréna de Magog était le champ de bataille d'une confrontation entre deux grands rivaux de la Ligue midget AAA du Québec avec le passage des Riverains du Collège Charles-Lemoyne de Guillaume Latendresse. Les amateurs ont eu droit à une véritable guerre de tranchées avec les Cantonniers qui l'ont emporté 4-3 à l'arraché.

Cette victoire permet à la troupe de Félix Potvin d'accroître leur avance en tête du classement de la division Tacks avec 46 points, cinq de plus que le Lac St-Louis et huit devant Charles-Lemoyne. Les Magogois terminent le mois de novembre avec une fiche de 7-1.

La 15e victoire de la saison des Cantonniers n'a pas été de tout repos pour les adolescents de Félix Potvin qui ont fait face à une équipe qui a refusé de hisser le drapeau blanc, marquant même deux buts dans les derniers instants du troisième vingt.

Sauf qu'un dénommé Jakob Breault avait décidé que cette rencontre serait la sienne. Les Cantonniers ont largement profité de la performance de Breault qui a inscrit les trois premiers buts des siens, dont deux en avantage numérique. Le but vainqueur appartient toutefois à Justin Bergeron qui a marqué dans un filet désert, ce qui portait le pointage 4-2 en faveur des Magogois.

Il va sans dire que Jakob Breault était tout sourire après ce tour du chapeau obtenu dans une cause gagnante. « Ce ne fut pas notre meilleure sortie. Il faut donc marquer quand l'occasion se présente et c'est ce que j'ai fait. J'ai profité du bon travail de mes coéquipiers », a commenté Breault qui a vu Olivier Mathieu l'alimenter sur chacun de ses buts.

Le vrai Breault

L'entraîneur Félix Potvin a reconnu que Breault était dû pour exploser. « Nous venons de revoir le Jakob Breault que l'on connaît, celui qui se distingue dans les trois zones. On le voyait moins sur la glace dernièrement, mais là le véritable Jakob Breault vient de refaire surface», a mentionné Potvin qui a moins apprécié la baisse de régime des siens après une victoire convaincante de 6-1 la veille contre les Grenadiers de Châteauguay.

« Notre exécution était loin d'être à point. On a apporté des ajustements entre les périodes, mais c'était loin d'être évident sur la glace. »

Un autre qui a eu son mot à dire dans la victoire des Cantonniers est le portier Jacob Delorme qui n'en finit plus d'accumuler les performances solides et les victoires. En première période, alors que les Cantonniers cafouillaient, Delorme a permis aux siens de demeurer dans le match en refusant de céder sur deux échappées.

« Mon job consiste à effectuer des arrêts-clés. J'étais prêt sur chaque jeu », a résumé Delorme.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer