• La Tribune > 
  • Sports 
  • > Football à l'UQTR : «Le projet n'est pas viable», dit le recteur 

Football à l'UQTR : «Le projet n'est pas viable», dit le recteur

Le recteur Daniel McMahon ne présentera pas le... (François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le recteur Daniel McMahon ne présentera pas le projet d'équipe de football aux membres du conseil d'administration puisqu'il ne le considère pas viable dans les conditions financières actuelles de l'UQTR.

François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Les promoteurs souhaitant le retour d'une équipe de football universitaire ont beau avoir fraternisé avec les dirigeants du programme des Carabins de l'Université de Montréal, le week-end dernier à l'occasion de la Coupe Dunsmore, leur cause était déjà entendue dans les hautes sphères de l'Université du Québec à Trois-Rivières.

Le recteur de l'institution Daniel McMahon a d'ailleurs déclaré avoir été assez clair envers le porte-parole du groupe d'investisseurs Jean-Guy Paré la semaine dernière.

«J'avais déjà informé depuis longtemps monsieur Paré que ça ne fonctionnait pas. Je l'ai rencontré vendredi la semaine dernière pour lui signifier que le dossier était terminé. M. Paré est revenu en début de semaine en disant qu'il avait des éléments nouveaux à apporter. Mais par rapport aux délais qu'on a au niveau de notre gouvernance, c'était impossible de pouvoir travailler le dossier et d'arriver avec des échéances qui respectent celles de M. Paré.»

Pour le recteur McMahon, le plan concocté par le groupe d'investisseurs ne satisfaisait tout simplement pas les exigences de l'UQTR qui nage actuellement en plein redressement financier. À un tel point que le grand patron n'a même pas songé à soumettre le projet aux membres du conseil d'administration.

«Le projet n'est pas viable dans les circonstances actuelles de l'université, compte tenu du redressement financier auquel on fait face», a-t-il commenté en point presse.

Ce sont donc deux enjeux majeurs qui ont sonné le glas du projet. D'abord, l'épineuse question que le retour d'une équipe de football s'effectue à coût nul pour les cinq premières années. Puis, toute la question entourant la gestion de l'ensemble des équipes de l'UQTR représentait aussi un point de litige important.

De leur côté, les promoteurs souhaitaient créer une corporation qui aurait géré les opérations du programme de football tandis que la direction de l'université préférait voir tous ses programmes sportifs réunis sous une même corporation des Patriotes.

«Il y a encore énormément de travail à faire si on veut penser football. Il faut penser avec l'ensemble des programmes Patriotes. Eux, ils ont fait leur programme uniquement en fonction du football. Nous, on veut avoir un programme global pour l'ensemble des sports Patriotes. On veut s'assurer que lorsque le football arrive, qu'il n'écrase pas l'ensemble des autres sports. On ne peut pas se payer le luxe de ne pas avoir une vision globale pour s'assurer que l'ensemble des programmes fonctionnent bien.»

À une prochaine fois?

Devant les journalistes, Daniel McMahon a néanmoins glissé que la porte n'était pas fermée à jamais pour le retour d'une équipe de football à l'UQTR. 

«Si on avait été en période de surplus budgétaire, on aurait parti une équipe de football. C'est intéressant d'avoir du football mais pas dans les conditions qui nous ont été présentées. Des priorités que nous avons, malheureusement, le football n'est pas la première», a-t-il expliqué, soulignant qu'il n'était pas question de discuter de nouveau du sujet avant le printemps prochain...

Si les promoteurs sont toujours intéressés au bout du fil, évidemment.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer