• La Tribune > 
  • Sports 
  • > Alexandre Daigle: « Ce temps-là ne reviendra jamais » 

Alexandre Daigle: « Ce temps-là ne reviendra jamais »

Alexandre Daigle a eu du mal à retenir... (La Tribune, Yanick Poisson)

Agrandir

Alexandre Daigle a eu du mal à retenir ses larmes à quelques occasions en se remémorant ses années avec les Tigres de Victoriaville.

La Tribune, Yanick Poisson

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(Victoriaville) « Avec le temps, tu oublies, tu as des enfants, tu passes à autre chose. Puis tu te rends compte que ce temps-là, celui de tes 16, 17 ans, ne reviendra jamais. »

Maintenant père de trois enfants, Alexandre Daigle est apparu émotif quand il s'est adressé à la presse, mercredi en fin de journée, en marge de l'annonce officielle du retrait de son chandail numéro 91 par les Tigres de Victoriaville. Balançant entre fierté et nostalgie, le prolifique attaquant a eu du mal à retenir ses larmes.

Les Félins ont eu plusieurs occasions de retirer le chandail de celui que plusieurs considèrent comme le meilleur joueur de leur histoire. Chaque fois, l'organisation a choisi de le bouder considérant qu'il n'avait pas eu l'attitude ou la carrière attendues de lui. Cette fois, sa candidature a fait l'unanimité et il en est fort heureux.

« Je ne me suis jamais attardé à ça, je ne me suis jamais demandé si on retirerait mon chandail un jour. Maintenant que ça arrive, je suis vraiment content, je ne pensais pas être émotif à ce point. C'est plaisant de constater que tu as beau t'éloigner du hockey, quand tu y reviens, les gens sont encore là et ils t'aiment encore », a ajouté le tout premier choix au repêchage de la LNH de 1993.

C'était la deuxième fois depuis la fin de sa carrière junior que le Montréalais remettait les pieds dans le Colisée qu'il a fait vibrer à de nombreuses reprises au début des années 1990. Il était revenu en 2004, accompagnant la Caravane McDonald, mais cette visite n'avait pas la même saveur.

« Quand tu es dans le monde du hockey, ça va vite, tu t'en rends plus ou moins compte. Maintenant que j'ai pu prendre du recul, ça compte beaucoup plus. J'ai hâte que mes enfants voient ça. Ils ne savent pas que je jouais au hockey », a-t-il expliqué.

Jocelyn Thibault, Joël Bouchard et Marc Bergevin, trois bons amis de Daigle sont intervenus, par l'entremise d'un enregistrement vidéo, afin de le féliciter pour cet honneur et vanter ses prouesses sur la glace. Chacun a défini l'ancien Tigre comme un joueur intense et talentueux.

« Quand tu savais que tu jouais contre Alexandre Daigle, tu avais intérêt à attacher tes patins et à les faire aiguiser parce que c'est certain que ça n'allait pas être de tout repos, a dit Bouchard, maintenant entraîneur-chef de l'Armada de Blainville-Boisbriand. J'ai hâte de pouvoir voir ton nom au plafond du Colisée, mon chum ».

Les relations avant les résultats

Sans exprimer de déception, Daigle admet du bout des lèvres que sa carrière dans les rangs professionnels n'a pas été à la hauteur de ce qu'on espérait. Il conserve toutefois une grande fierté pour le chemin parcouru et beaucoup de reconnaissance pour les liens qu'il a pu tisser.

« Peut-être que j'aurais pu compter plus de buts, mais ce qui est important aujourd'hui ce sont les amis que j'ai pu me faire et le plaisir que j'ai eu à jouer. Je suis content d'avoir pu jouer 600 matchs dans la LNH et quatre saisons en Europe », statue-t-il.

Le retrait du chandail d'Alexandre Daigle aura lieu le 17 février tout juste avant la rencontre opposant les Tigres aux Sea Dogs de Saint-John. Les Félins tiendront également une soirée des étoiles le 11 février, mettant en vedette les meilleurs joueurs de chacune des trois décennies de l'histoire de la formation.

Le 17 mars, on rendra hommage aux membres de l'équipe qui ont remporté la coupe du Président au terme de la saison 2001-02, puis on tiendra le traditionnel souper VIP à saveur 30e anniversaire, le 22 mars.

Partager

À lire aussi

  • Les Tigres retireront le 91 de Daigle

    Hockey junior

    Les Tigres retireront le 91 de Daigle

    Les Tigres de Victoraville ont annoncé qu'ils retireront le chandail numéro 91 porté par Alexandre Daigle entre 1992 et 1995. La cérémonie aura lieu... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer