• La Tribune > 
  • Sports 
  • > Baseball : le meilleur joueur de 11 ans est sherbrookois 

Baseball : le meilleur joueur de 11 ans est sherbrookois

On dit que la pomme ne tombe jamais... (Spectre Média, Frédéric Côté)

Agrandir

On dit que la pomme ne tombe jamais loin de l'arbre. C'est le cas chez la famille Lachance. Le jeune Deiten excelle au baseball comme son père Alain.

Spectre Média, Frédéric Côté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Le Sherbrookois Deiten Lachance avait les larmes aux yeux lorsqu'il s'est rendu sur la scène de l'Hôtel Delta de Sherbrooke dimanche soir pour y recevoir le prix du meilleur joueur du Québec de la catégorie Moustique AA, le niveau le plus élevé à cet âge.

« J'ai eu de bonnes statistiques et j'étais ému quand j'ai entendu mon nom durant les Assises de Baseball Québec, raconte Deiten. Je joue au baseball depuis l'âge de deux ans. Je frappais des balles dans la maison. J'ai appris à marcher sur un terrain de baseball en suivant mon père, qui joue encore au baseball d'ailleurs. »

Son père est en effet bien connu dans le monde du baseball en région. Alain Lachance a fait la pluie et le beau temps à tous les niveaux dans lesquels il a évolué. Aujourd'hui âgé de 45 ans, il porte encore l'uniforme des Expos de Sherbrooke.

« Deiten suit son père, mais il n'emprunte pas le même chemin. Il tracera sa propre voie dans le baseball et il est déjà bien parti », note Alain Lachance, l'entraîneur des Athlétiques Moustique AA, qui ont été éliminés en prolongation par Drummondville en demi-finale après avoir terminé au 8e rang sur 14 équipes dans la Ligue de la Rive-Sud.

Dans le Moustique AA depuis quatre ans

C'est en se présentant au mauvais entraînement que Deiten Lachance a fait son entrée chez les Moustiques deux ans avant son temps.

« On s'est trompés d'entraînement lors de la première pratique de Deiten alors qu'il avait 8 ans. Il s'est tout de même entraîné avec l'équipe et l'entraîneur a décidé de le garder. Il dispute cette année sa quatrième saison chez les Moustiques et fera le saut dans le pee-wee l'an prochain », explique Alain Lachance.

« J'ai hâte parce que j'ai toujours joué contre des plus vieux », admet Deiten.

Exceller au baseball comme dans le hockey

Deiten est-ce que l'on appelle un athlète naturel. En plus de connaître du succès sur le terrain de baseball, il excelle aussi sur la glace avec les Harfangs du Triolet pee-wee AAA relève.

« J'aime les deux sports. Il est encore trop tôt pour savoir vers lequel je souhaite me diriger. Mon rêve pour l'instant serait de jouer pour les Pirates de Pittsburgh ou les Red Sox de Boston », raconte Deiten.

Notons qu'un autre Sherbrookois était en nomination dans la catégorie bantam AA : Jason Bégin, qui évolue lui aussi pour les Harfangs, mais cette fois avec l'équipe de hockey bantam AAA. « Jason a toujours été un bon modèle pour mon garçon et il a un bon potentiel! » résume Alain Lachance.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer