Week-end à oublier pour Boisvert-Lacroix

Alex Boisvert-Lacroix a été relégué au 11e rang... (Archives La Tribune)

Agrandir

Alex Boisvert-Lacroix a été relégué au 11e rang du groupe B sur 500m à Harbin, en Chine, dimanche.

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Une série de péripéties ont miné la première étape d'Alex Boisvert-Lacroix en Coupe du monde cette fin de semaine, le reléguant au 11e rang du groupe B sur 500 m à Harbin, en Chine, dimanche.

Après plus de 47 heures de trajet pour se rendre à destination (!), le patineur longue piste sherbrookois a notamment eu maille à partir avec ses lames de patin, qui se sont brisées quelques jours avant la compétition.

« Nous avons tenté de les réparer avec une solution temporaire pour que je puisse patiner dessus quand même, mais ça n'a pas fonctionné du tout à la première course. Le matin de la deuxième course, j'ai simplement mis de nouvelles lames en bon état, mais embarquer sur de nouvelles lames, ce n'est pas idéal deux heures avant une course. Elles seront similaires à mes anciennes, mais jamais identiques », explique Boisvert-Lacroix.

« Dans ma deuxième course avec mes nouvelles lames, ce n'était pas si mal, seulement j'ai eu l'impression de manquer d'énergie dans les 200 derniers mètres », admet-il.

Le gaillard de 6'3'' et 205 lb a dû se contenter d'un chrono de 36,33 secondes dans le groupe A samedi, bon pour le 19e rang sur 20 patineurs et loin derrière le Kazakh Roman Krech, qui a été couronné avec un temps de 35,07 s. Boisvert-Lacroix refuse toutefois de s'apitoyer sur son sort.

Après le Japon cette fin de semaine, la troisième étape de la Coupe du monde aura lieu à Astana, au Kazakhstan, du 2 au 4 décembre, suivie de la quatrième et dernière étape de l'automne, celle d'Heerenveen, aux Pays-Bas, du 9 au 11 décembre. S'il souhaite toujours y participer, Boisvert-Lacroix devra toutefois s'assurer d'être parmi les 20 meilleurs patineurs au Japon. Il doit donc figurer parmi les trois meilleurs patineurs du groupe B pour retourner dans le groupe A et éviter de devoir revenir au Québec.

Les Canadiens Laurent Dubreuil (35,20), WIlliam Dutton (35,48), Christopher Fiola (35,59) et Gilmore Junio (35,59) ont respectivement terminé 5e, 14e, 18e et 19e dimanche, derrière le Russe Pavel Kulizhnikov, qui a parcouru les 500 m en 34,98 secondes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer