Les Cantonniers flirtent avec le premier rang

Le gardien des Gaulois Gabriel Waked a vu... (Spectre média, Marie-Lou Béland)

Agrandir

Le gardien des Gaulois Gabriel Waked a vu les Cantonniers le déjouer quatre fois dans la première moitié du match.

Spectre média, Marie-Lou Béland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Magog) Les surprenants Cantonniers de Magog en ont fait juste assez pour venir à bout des Gaulois d'Antoine Girouard par le pointage de 4-3 dimanche après-midi à l'aréna de Magog.

Une victoire qui permet aux protégés de Félix Potvin de connaître un week-end parfait avec deux victoires en autant de sorties et une récolte de six points qui leur permet de s'approcher à deux points des Lions du Lac St-Louis qui occupent le poste de commande de la division Tacks. Ces deux formations croiseront le fer samedi prochain à l'aréna de Magog.

Les Magogois ont amorcé le match comme une équipe affamée et menaient 4-0 à mi-chemin de la partie. Sauf que les Cantonniers ont commis l'erreur de prendre les visiteurs à la légère avec le résultat que ces derniers ont réduit l'écart à un seul but avec six minutes à écouler à la troisième période. Ce qui s'annonçait comme un duel inégal a finalement procuré des sueurs froides aux Cantonniers et à leurs partisans.

Ce qui n'a pas eu l'heur de plaire à Félix Potvin. « Les gars ont triché et on a failli leur offrir la victoire sur un plateau d'argent. Remarquez que les Gaulois voulaient probablement la victoire plus que nous. Les six points, on va les prendre, mais ce n'est pas le genre de hockey qui va faire en sorte qu'on va progresser en tant que groupe. Nous sommes chanceux que les unités spéciales fonctionnent et notre gardien (Jacob Delorme) nous a donné une chance de gagner », a commenté Potvin.

Effectivement, les unités spéciales des Cantonniers roulent à plein régime par les temps qui courent et ce fut la même histoire hier : trois en cinq pour le jeu de puissance magogois, tandis que les Gaulois ont été blanchis en sept avantages numériques.

Le capitaine d'accord

Le capitaine Jordan Chabot, première étoile du match avec un but et une passe, partageait l'opinion de son entraîneur. « On ne crachera pas sur deux victoires, mais notre performance n'a pas été convaincante. Mauvais départ vendredi à Châteauguay et aujourd'hui (dimanche), une deuxième moitié de rencontre à oublier. Quand ça va trop bien, on dirait qu'on veut impressionner la galerie avec un peu plus de fantaisie dans notre jeu, mais ça ne nous convient pas. Faut corriger ça », a évoqué Chabot qui a été impliqué dans un jeu controversé à la période médiane lorsqu'il est entré en violemment en collision avec le gardien adverse alors que les deux joueurs pourchassaient une rondelle libre. Tous les Gaulois sur la glace se sont alors rués sur Chabot.

« Je jouais la rondelle. C'était assez évident et je n'ai pas été puni sur le jeu. Je m'attendais à être une cible pour le reste de la partie, mais il n'y a pas eu de grabuge », a confié le capitaine qui s'est tout de même retrouvé au beau milieu d'une autre mêlée en fin de partie. Six joueurs ont alors été punis.

Justin Bergeron, Olivier Mathieu et Max-Antoine Melançon ont complété pour les vainqueurs. Deux aides ont été ajoutées à la fiche de Jakob Breault.

Partager

À lire aussi

  • Félix Potvin, le bijou des Cantonniers

    Sports

    Félix Potvin, le bijou des Cantonniers

    COMMENTAIRE / J'ai énormément de plaisir à observer le travail de Félix Potvin à la barre des Cantonniers de Magog. Le gars est unique dans sa façon... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer