Les Harfangs veulent écrire l'histoire

L'entraîneur-chef Mathieu Lefaivre et ses capitaines chez les... (Spectre Média, René Marquis)

Agrandir

L'entraîneur-chef Mathieu Lefaivre et ses capitaines chez les Harfangs sont prêts pour leur match de demi-finale, ce samedi, contre le Blizzard du Séminaire Saint-François en football juvénile division 1; il est accompagné de Lukas Boulanger, Gabriel Boulanger, Guillaume Parent, Jérémy Robidas, Agéric Amedin, Léo Dubois-Boulanger. Alexandre Bellot était absent lors de la prise de la photo.

Spectre Média, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Cette campagne 2016 de l'équipe de football des Harfangs de l'école secondaire le Triolet passera certainement à l'histoire de ce jeune programme. Une histoire que l'équipe veut continuer à écrire, samedi, en demi-finale du Bol d'Or division 1 catégorie juvénile.

Les joueurs de l'entraîneur-chef Mathieu Lefaivre disputeront cette demi-finale contre un adversaire de taille, le Blizzard du Séminaire Saint-François, qui connaît jusqu'ici une saison parfaite.

Seulement à sa neuvième année, le tout jeune programme des Harfangs n'a cessé de croître au fil des ans. À preuve, les Harfangs seront la première équipe de l'Estrie à atteindre la demi-finale dans cette catégorie depuis la création de la ligue, en 2001.

Ce sera la deuxième fois que Harfangs et Blizzard croisent le fer en peu de temps; le 14 octobre dernier, le Blizzard était débarqué à Sherbrooke, où il avait fait la loi 63-24.

Malgré l'enjeu, malgré le contexte, malgré l'adversaire, il faut garder la concentration au maximum, dit Lefaivre.

« On essaie de ne pas trop changer les choses en cette semaine de préparation. On va affronter une excellente équipe, bien dirigée, qui connaît une excellente saison », analyse-t-il tout d'abord.

« Il n'y a pas grand monde sur la petite planète football qui croit qu'on a des chances. Justement, la clé, elle est là; il faut que les 50 joueurs et les 10 entraîneurs croient en la victoire. Le "vibe" est bon cette semaine à l'entraînement, je crois qu'on peut surprendre. Mais il faut d'abord être convaincu qu'on peut le faire. »

En première ronde éliminatoire, la semaine dernière, les Harfangs ont battu Saint-Jean-Eudes 30-7.

Comme il l'a fait pendant toute la saison régulière, le quart Lukas Boulanger a été une force lors de ce duel avec 13 passes complétées en 18 tentatives, pour 193 verges de gain et deux touchés.

« C'est évident que dans cette ligue, nos joueurs de cinquième secondaire doivent être les piliers. Et c'est le cas avec Lukas, qui est l'un des meilleurs quarts-arrière de 16 ans au Québec. Il fait partie de l'élite. On ne lui demande pas d'en faire plus, mais de continuer son bon travail », a dit Mathieu Lefaivre.

« En défensive, c'est l'unité au complet qui devra hausser son jeu. Le Blizzard a un excellent porteur en Kalenga Muganda et surtout, une excellente ligne à l'attaque. »

« Je sens plus de confiance maintenant qu'avant notre match contre eux il y a plus de deux semaines. Nos gars de quatrième secondaire avaient alors été un peu intimidés. C'est le Blizzard qui a la pression, qui a une saison parfaite jusqu'ici, et qui est finaliste du Bol d'Or l'an dernier. »

Un programme critiqué, mais éprouvé

Cette présence en demi-finale et les succès cumulés lors des dernières années témoignent que le programme va dans la bonne direction, dit Mathieu Lefaivre.

« Et ce, malgré le fait qu'on a été fortement critiqués pour notre nouvelle façon de faire du football pour les 8-13 ans, avec du football sans plaquage, on demeure parmi les meilleurs programmes de la province. Il faut croire que notre approche n'est pas si mauvaise! On gagne en popularité à l'extérieur de la région. On a des résultats, notre équipe cadette s'est rendue en finale et on a des résultats chez les benjamins. »

« Nos joueurs de quatrième secondaire sont la première cohorte qui a commencé le football sans placage. On le voit concrètement, il y a beaucoup moins de blessures et nos gars arrivent en catégorie juvénile plus en santé. »

Partager

À lire aussi

  • L'étonnante saison des Harfangs prend fin

    Sports

    L'étonnante saison des Harfangs prend fin

    L'impressionnante campagne des Harfangs de l'école secondaire du Triolet a pris fin samedi lors de la demi-finale du Bol d'Or division 1, catégorie... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer