• La Tribune > 
  • Sports 
  • > Le marathonien Samuel Trudel écrit une page d'histoire à Magog 

Le marathonien Samuel Trudel écrit une page d'histoire à Magog

Samuel Trudel a retranché 7 minutes à son... (Spectre Média, Marie-Lou Béland)

Agrandir

Samuel Trudel a retranché 7 minutes à son temps de 2015 pour remporter cette année encore le Marathon de Magog.

Spectre Média, Marie-Lou Béland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Samuel Trudel, natif de Magog, a le sens du spectacle. Celui-ci a souligné à sa façon le cinquième anniversaire du Marathon de Magog en écrivant une page d'histoire, devenant le premier coureur à inscrire deux victoires deux années de suite sur 42,2 km.

Marion Gerbier est la nouvelle championne du Marathon... - image 1.0

Agrandir

Marion Gerbier est la nouvelle championne du Marathon de Magog.

Après avoir mis 2 h 53 m 14 s pour compléter le marathon de 2015, Trudel a retranché presque sept minutes à son chrono pour l'emporter dimanche sous un ciel nuageux et menaçant. Trudel a franchi la ligne d'arrivée au bout de 2 h 46 m 4 s, exactement 64 secondes devant Alister Gardner, détenteur du record du parcours et grand favori pour l'emporter.

Pour Trudel qui réside maintenant à Montréal, la présence de Gardner à la ligne de départ explique en grande partie sa performance. « Ce gars-là est un des bons coureurs au Québec. Il peut exploser à tout moment. Je m'étais gardé de l'énergie pour la deuxième boucle de 21,1 km. Ce n'est pas reposant de courir avec Alister Gardner aux fesses. Je suis deux fois plus épuisé que l'an dernier parce que j'ai travaillé deux fois plus fort pour arriver à bon port », mentionne Trudel.

Pour les 25 ou 26 premiers kilomètres, le double vainqueur du Marathon de Magog est resté accroché à Gardner. « Je ne voulais pas passer devant lui trop vite. J'ai attendu au 26e kilomètre. Par la suite, je n'ai plus jamais regardé derrière. Tout a bien fonctionné », de confier Trudel qui était encouragé par des membres de sa famille et des amis qui l'attendaient au parc des Braves.

Alister Gardner n'a pu que constater la supériorité de Trudel dimanche. « Après la première moitié du parcours je me suis dit que j'allais le laisser prendre les devants pour le laisser affronter le vent à son tour. En le talonnant, cela me permettrait d'être coupé un peu du vent. Sauf qu'il n'a jamais ralenti et a même creusé l'écart. J'ai ressenti un peu de fatigue et à un moment donné c'était évident que c'était sa journée, pas la mienne. Tout ce qu'il me restait à souhaiter c'est qu'il casse, mais ce ne fut pas le cas », a commenté Gardner qui demeure néanmoins le recordman du parcours.

Marion Gerbier fin seule

La lutte fut beaucoup moins serrée chez les dames. Marion Gerbier a stoppé le chrono à 3 h 17 m 53 s pour sa victoire. Geneviève Grondin a terminé deuxième en 3 h 35 m 17 s.

« Je me suis inscrite sur un coup de tête. Je ne devais pas venir ici. Vrai que j'ai gagné, mais je me suis surtout amusée sur tout le trajet. Pas monotone du tout comme parcours. C'est une organisation impeccable », fait valoir la nouvelle championne.

Les autres gagnants de la journée sont Guillaume Gary et Christine Moreau sur 21,1 km, Philippe Côté et Andressa Ericksen sur 10 km et Mathieu St-Jean et Stéphanie Racine au 5 km.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer