Les Cougars en demi-finale

L'unité défensive des Cougars a stoppé l'hémorragie après... (Spectre Média, André Vuillemin)

Agrandir

L'unité défensive des Cougars a stoppé l'hémorragie après le premier quart pour permettre au Collège Champlain de retrouver le chemin de la victoire... et de la demi-finale du RSEQ.

Spectre Média, André Vuillemin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Les Cougars du Collège Champlain ont été sans pitié pour les Titans de Limoilou vendredi soir sur le synthétique du Coulter Field de l'Université Bishop's. Et grâce à leur victoire de 60-27, les joueurs de l'entraîneur-chef Jean-François Joncas accèdent à la demi-finale du football collégial division 1.

Mais ce match ne fut pas de tout repos pour les Cougars, qui se sont rapidement retrouvés en déficit 0-17 face aux Titans et ce, dès le premier quart.

« On a eu un lent début, c'est vrai. Les jeunes ont appris à la dure de la semaine dernière, et je crois que ça nous a servi. On aurait pu paniquer. 0-17, à la maison, en quart de finale, on se demandait si on allait revivre le cauchemar de la semaine passée contre Grasset. On a passé à travers l'ouragan du premier quart, et on a pu se ressaisir par la suite. On a pu arrêter l'hémorragie avec la défense, on a commencé à faire des jeux. Je suis fier de mes gars, cette résilience qu'ils ont démontrée, c'est à tout à leur honneur », a dit Jean-François Joncas après le match.

Par la suite? Les Cougars ont complètement dominé. Sur tous les points.

Après ce premier quart désastreux, les Cougars se sont repris en main. De belle façon. C'était 34-20 à la demie et les 30 dernières minutes ont été l'affaire des locaux.

Le quart-arrière partant Guillaume Renaud-Dumoulin a complété sa soirée de travail avec neuf passes complétées en 19 tentatives pour 297 verges de gain et trois touchés.

Ses cibles préférées ont été Thomas Trottier, qui a capté quatre passes pour 109 verges de gain et deux touchés, et Philippe Dupont, qui a capté une passe de touché.

Au sol, Thomas Bertrand Hudon a couru la balle neuf fois pour 100 verges, alors que Philippe Lessard Vézina courait lui aussi la balle neuf fois, pour 98 verges et deux majeurs.

« Les deux ont connu un gros match; ils ont couru nord-sud, ils ont été très physiques, je suis très fier d'eux. »

« En défensive, on ne peut ignorer les deux interceptions transformées en deux touchés par Brendan Murphy et surtout, l'impact du retour au jeu d'Alec Poirier. Il était absent depuis le début de l'année, mais jamais il n'a manqué un entraînement, à encourager les gars. Il a d'abord fait des présences sur les unités spéciales, mais dès qu'on l'a inséré comme régulier à son poste de secondeur, ça a eu un impact. Il a une présence, c'est notre meilleur joueur en défensive », a dit Jean-François Joncas.

Notons quand même l'incroyable performance du receveur de passe Mathieu Robitaille, des Titans, qui a capté neuf passes pour 261 verges de gain et deux touchés. L'attaque aérienne des Titans a amassé 375 verges au total, et 159 au sol.

Pour la suite des choses, les Cougars devront attendre les résultats des matchs de samedi. Si le Phénix d'André-Grasset l'emporte contre les Géants de Saint-Jean, Champlain affrontera Grasset sur son terrain.

Si André-Grasset s'incline, Sherbrooke affrontera le gagnant du match entre Vanier et le Vieux-Montréal.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer