• La Tribune > 
  • Sports 
  • > Football collégial : duel « très physique » à prévoir 

Football collégial : duel « très physique » à prévoir

Les Cougars devront tenir fermement la balle en... (Archives La Tribune, Maxime Picard)

Agrandir

Les Cougars devront tenir fermement la balle en main et éviter les revirements s'ils souhaitent conserver la chance de défendre leur titre de champion de la division 1 acquis en 2015.

Archives La Tribune, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) En raison de leur revers contre le Phénix d'André-Grasset vendredi dernier lors du dernier match de la saison régulière du football collégial division 1, les Cougars du Collège Champlain devront prendre le plus long chemin vers le Bol d'Or et la défense de leur titre de 2015.

Une route qui s'amorce vendredi sur le synthétique du Coulter Field face aux Titans de Limoilou de l'entraîneur-chef Dave Parent, un ancien joueur des Gaiters de Bishop's.

Les deux équipes se sont affrontées une fois en saison régulière, un gain convaincant de 47-21 des Sherbrookois il y a à peine deux semaines de ça.

Qu'à cela ne tienne, l'entraîneur-chef des Cougars Jean-François Joncas est loin de prendre son adversaire à la légère. Loin de là.

« Dave est un gars très intense, qui est avec le programme de Limoilou depuis une dizaine d'années, et ses équipes sont à son reflet. Ce sera un duel très physique. Les Titans, c'est une équipe dure, qui joue toujours la pédale dans le fond. Et avec la météo prévue vendredi soir, de la pluie, on s'attend à un match axé sur le jeu au sol. »

Un jeu au sol explosif

M. Joncas n'a pas tort sur ce point.

La semaine dernière, les Titans ont complètement ouvert les Géants de Saint-Jean 44-8 principalement grâce à une exceptionnelle production du jeu au sol, qui a totalisé plus de 400 verges de gain, dont 348 pour le porteur Gabriel Brault. Faut le faire.

« Arrêter le jeu au sol sera notre principale mission en défensive et on s'attend à ce que les Titans l'exploitent au maximum. Ils ont aussi un quart-arrière athlétique (Olivier Bamrounsavath) qui peut lui aussi se servir de ses jambes. Il faudra lui imposer une pression intelligente afin de le garder dans sa pochette protectrice. Le receveur Mathieu Robitaille, un ancien d'Équipe Canada, sera aussi à surveiller », a analysé Joncas.

Ce dernier peine toujours à oublier le match de vendredi dernier contre Grasset. Une victoire et les Cougars auraient accédé directement à la demi-finale.

« L'une de nos pires prestations depuis que je suis à Champlain, soit une douzaine d'années », résume-t-il

« Le mot d'ordre cette semaine, c'était donc de bien faire les choses et d'éviter les revirements. Lors de nos deux seules défaites cette saison, on a commis six revirements contre le Vieux-Montréal et cinq contre Grasset. Il faut se donner une chance, ne pas se tirer dans le pied. Il faudra protéger la balle. »

Une fois de plus, Guillaume Renaud-Dumoulin sera au poste de pivot partant. La décision a été prise dès le début de la semaine afin de maximiser sa préparation cette semaine.

« Pour la première fois cette saison, vendredi dernier, ça a paru qu'on avait des quarts de première année. C'est pour ça qu'on voulait lui donner toute la semaine afin qu'il roule bien les jeux qu'on a choisis pour le match. »

Le botté d'envoi est prévu à 20 h.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer