Un dernier tour de piste pour Marie-Ève Jacques

Marie-Ève Jacques disputera son dernier match de soccer... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Marie-Ève Jacques disputera son dernier match de soccer à domicile pour le Vert & Or vendredi.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) La Sherbrookoise Marie-Ève Jacques est à clore un chapitre important de sa jeune carrière sportive. Vendredi soir, sur le synthétique du Chemin Ste-Catherine, elle disputera un dernier match de soccer universitaire, à la maison. Mais comme toute fin signifie nécessairement un nouveau départ, c'est les yeux tournés vers l'athlétisme qu'elle portera désormais son regard d'athlète de haut niveau.

Marie-Ève Jacques a remporté tous les honneurs possibles au soccer.

Que ce soit au civil ou au scolaire, elle a marqué des buts à un rythme effréné, dominant l'opposition sur le terrain.

Avec encore deux matchs à disputer en saison régulière RSEQ, elle est déjà assurée d'être la nouvelle détentrice du record pour le plus grand nombre de buts en parcours universitaire.

Celle qui dit en être à 82 buts depuis sa saison-recrue avec le Vert & Or en 2012, a d'ailleurs fracassé - et le mot est faible - l'ancien record du RSEQ et ce, dès octobre 2015. Depuis, elle ne fait qu'en ajouter des couches.

L'ancien record, précisons-le, était de 57...

Cette saison, Jacques est encore une fois tout en haut du classement des buteuses avec 17 réussites en seulement 11 matchs.

« Oui, c'est beaucoup de buts, je pense! Je ne le réalise pas encore; pour moi, c'est normal de faire des buts, c'est ma job. On voit moins les stats chez un défenseur, mais moi c'est juste le fun car ça se compte. En même temps, ces buts, ça se construit en équipe et j'ai eu la chance d'évoluer pour une équipe très offensive qui me permet d'être productive en attaque. Je n'ai jamais été seule pour accomplir cet exploit », a dit la jeune femme, étudiante en pharmacologie à l'Université de Sherbrooke.

Les honneurs, Marie-Ève Jacques les collectionne. En 2013, elle a été élue joueuse universitaire par excellence au Québec, avant de recevoir la même consécration au niveau canadien. Ça ne s'était jamais vu pour une fille du Québec.

Ajoutez à cela qu'elle a été nommée recrue de l'année universitaire en 2012 et joueuse par excellence au Québec deux ans de suite (2013 et 2014).

Elle a également été nommée athlète féminine de l'année chez le Vert & Or en 2015, en plus de terminer au quatrième rang avec l'équipe canadienne de soccer, aux Universiades de la même année, en Corée du Sud.

En plus des Ballons d'or et d'argent qu'elle a remportés au civil.

L'an dernier, les Verts ont participé au Championnat canadien universitaire. Une tâche qui s'annonce plus difficile à réaliser cette année.

Jacques et l'équipe féminine universitaire du Vert & Or disputeront vendredi la victoire aux Citadins de l'UQAM.

Les deux équipes sont au coude-à-coude en cette fin de saison. Sherbrooke occupe le troisième rang avec 24 points au cumulatif (8-4), alors que l'UQAM (7-4-1) la talonne de près, au quatrième rang, avec 22 points de classement.

Québec (34 points) et Montréal (31 points) dominent, encore.

« On n'a pas trop perdu de vétérans, on a le même groupe que l'an dernier, alors qu'on a participé aux championnats canadiens. Je trouve que le niveau universitaire a augmenté cette année et tous les matchs sont plus serrés. Le match de vendredi est important pour savoir qui on va affronter en séries. »

« Je suis contente de ma carrière. Je suis contente de jouer mes derniers moments chez moi devant ma famille. Je vais être plus nostalgique à la fin de la saison, je crois. Pour finir en beauté, j'aimerais participer aux Universiades, en août prochain à Taïwan. Ça clôturerait de belle façon ma carrière en soccer », dit-elle, un sourire en coin.

Courir... sans ballon

Voilà déjà quelque temps que Marie-Ève donne dans l'athlétisme. Après tout, courir vite a toujours été une seconde nature pour elle.

Elle faisait partie de l'équipe d'athlétisme du Vert & Or en mars dernier qui a participé au championnat canadien universitaire, à l'Université York, en Ontario.

Là, elle a aidé le relais 4X400m du Vert & Or a remporté un premier titre national, accompagné d'un nouveau record québécois. Les filles ont ajouté l'argent au 4X800m. Pas mal.

« L'été dernier, je n'ai fait que ça; je suis allée en Belgique et tout a bien été, j'ai fait mon meilleur temps 2:00:04 sec au 800 m, pour atteindre mon standard élite au 800 m. Je vise une fois de plus les championnats canadiens d'athlétisme. On a encore le même groupe de filles, on va être encore au top pour le 4X400, 4X800 et 4X200. Je vise aussi une médaille au 600 m et j'aimerais expérimenter le 1000 m, pour voir comment je réagis sur une plus longue distance. L'athlétisme s'adapte bien à mon rythme de vie, ça me procure de nouveaux défis, de nouvelles expériences et ça comble mon besoin de sport de haut niveau. »

Même si la coupure avec le soccer reste difficile, Marie-Ève Jacques pourra compter sur sa bonne amie Anne Gauthier-Dussureault dans sa prochaine aventure sportive.

Les deux ont fait équipe en soccer, et se retrouveront en athlétisme.

« On joue ensemble au soccer depuis qu'on a 10 ans. On a fait les équipes du Québec, on a gagné les championnats canadiens. On a toujours privilégié Sherbrooke, on a toujours joué pour notre ville. Pour nous, c'était important. On a joué au civil, trois ans au collégial et cinq à l'université, ensemble. On se retrouve maintenant au sein de l'équipe d'athlétisme. Elle aime le saut en hauteur, le triple saut. On s'est dit qu'on ne pouvait pas se lâcher comme ça! »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer