• La Tribune > 
  • Sports 
  • > Comtois : «Il faut que je démontre que j'ai ma place» 

Comtois : «Il faut que je démontre que j'ai ma place»

Le grand ailier gauche des Tigres de Victoriaville... (Fournie)

Agrandir

Le grand ailier gauche des Tigres de Victoriaville Maxime Comtois fait partie des cinq jeunes hockeyeurs de la région qui auront l'occasion d'affronter les Russes, les 15 et 17 novembre, lors de l'édition 2016 de la Série Canada-Russie qui aura lieu à Chicoutimi et Baie-Comeau.

Fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(Victoriaville) Maxime Comtois fait partie des cinq jeunes hockeyeurs de la région qui auront l'occasion d'affronter les Russes, les 15 et 17 novembre, lors de l'édition 2016 de la Série Canada-Russie, qui aura lieu à Chicoutimi et Baie-Comeau.

Le patineur de 17 ans, qui est perçu pour être repêché en première ronde l'été prochain voit cette sélection comme un grand honneur, mais surtout comme une autre occasion de montrer de quel bois il se chauffe.

« Je suis bien heureux de pouvoir y participer. Ça va me permettre d'acquérir une expérience supplémentaire de pouvoir jouer avec tous ces joueurs de talent et ce sera aussi une belle vitrine pour moi, on sait jamais qui peut se trouver dans les estrades », commente-t-il.

Le grand 44 des Félins pourrait être accompagné de son coéquipier Pascal Laberge, mais on ne sait toujours pas si l'espoir des Flyers de Philadelphie pourra être du voyage, lui qui a été victime d'une commotion cérébrale sévère il y a quelques semaines.

« C'est sûr que j'aimerais vivre ça avec Pascal, mais on y va vraiment au jour le jour avec lui. Il est encore tôt pour savoir si ce sera possible », ajoute-t-il.

Devant le filet de l'équipe québécoise, le cerbère du Phoenix de Sherbrooke Evan Fitzpatrick partagera le filet avec son vis-à-vis québécois Callum Booth. Le gardien de Saint-Jean de Terre-Neuve se réjouit d'avoir la chance de vivre une telle expérience.

« C'est excitant, c'est sûr, c'est un rêve d'enfant d'avoir l'occasion de représenter son équipe ou sa province dans des matchs comme celui-ci. J'ai vraiment hâte de faire partie de cette équipe-là et d'avoir l'occasion de jouer avec tous ces bons joueurs que je dois affronter. Pour une fois, ils seront de mon côté », affirme-t-il.

Le meneur des Voltigeurs de Drummondville au chapitre des points au cours de la dernière saison, Alex Barré-Boulet, obtiendra également une chance de se faire valoir au cours de la courte série de deux rencontres.

Un Voltigeur et d'anciens Tigres

C'est sans trop de surprise qu'on a confié la barre de la formation toute étoile québécoise à Dominique Ducharme, directeur gérant et entraîneur-chef des Voltigeurs de Drummondville. Celui qui sera également entraîneur-chef d'Équipe Canada junior lors du championnat mondial qui aura lieu au tournant de l'année possède une solide feuille de route. Il a remporté l'or à titre d'adjoint au Tournoi commémoratif Ivan Hlinka, en 2013 et a mené les Mooseheads d'Halifax à la conquête de la Coupe Memorial un peu plus tard, la même année.

Il sera épaulé dans son travail derrière le banc de deux anciens entraîneurs des Tigres de Victoriaville soit : Yannick Jean, l'actuel directeur gérant et entraîneur-chef des Saguenéens de Chicoutimi et le Sherbrookois Martin Bernard, entraîneur-chef du Drakkar.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer