Mélange de jeunesse et de sagesse

L'abondance de jeunes mâles, qui était évidente lors... (La Tribune, Luc Larochelle)

Agrandir

L'abondance de jeunes mâles, qui était évidente lors de mon récent séjour sur l'île Anticosti, est également manifeste cet automne en Estrie, ce qui laisse entrevoir une bonne récolte durant la saison à l'arme à feu débutant samedi.

La Tribune, Luc Larochelle

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Luc Larochelle
La Tribune

(Sherbrooke) «Nous sommes heureux de vous accueillir à Anticosti. Vous allez voir beaucoup de chevreuils, beaucoup de jeunes chevreuils. Des spikes, il y en a en abondance. Toutefois, les adultes sont un peu plus rares. »

Ce mot de bienvenue du vétéran guide Jean-Paul English, responsable du camp Vauréal, est un fidèle résumé de ce qu'a été mon récent séjour sur l'île où le chevreuil abonde, mais où il a aussi été décimé par des hivers éprouvants.

De la même façon, mais avec certaines nuances, les propos du guide English annoncent ce que nous devrions vivre en Estrie durant la populaire saison de chasse au chevreuil à l'arme à feu, qui commence samedi et durera jusqu'au 13 novembre.

Les cheptels d'Anticosti et de l'Estrie sont en mode récupération après un hiver nettement plus favorable que les deux précédents. Le taux de survie a été élevé chez les faons nés en 2015 et qui forment maintenant le segment des juvéniles. De plus, avec un taux de fécondité élevé ce printemps, la garderie est pleine.

J'aurais pu faire ma chasse en récoltant deux daguets dès la première journée à Anticosti. J'ai attendu pour prolonger mon plaisir et en espérant l'un des rescapés des hivers cruels, devenu en principe un mâle mature. Mais l'effet de rareté a augmenté le coefficient de difficulté que vous et moi savons déjà très élevé pour tromper ces individus rusés

Anticosti vit cette année pour les cerfs adultes la trouée causée par les mortalités survenues durant les hivers rigoureux de 2013-2014 et 2014-2015. À ce même rythme, elle sera vite effacée.

Est-ce dire qu'il faut faire une croix sur les mâles matures cet automne en Estrie?

« Non, pas nécessairement. Nous ne vivons pas les mêmes extrêmes. À Anticosti, la très forte densité fait en sorte que tout se passe à vitesse accélérée, la croissance autant que la mortalité. Les hivers rigoureux affectent notre cheptel, mais pas aussi sévèrement. La relève est vigoureuse cette année en Estrie et la trouée est moins prononcée », estime le biologiste Éric Jaccard, responsable de la grande faune en Estrie.

Appuyons ces propos de statistiques : la récolte de cerfs a chuté brutalement, de 25 pour cent à l'automne 2015 sur l'île d'Anticosti. Les conséquences des hivers précédents ont également été perceptibles l'an dernier en Estrie, mais le recul a été moins prononcé. Il a été de 14 pour cent.

Les cerfs ayant accès sur une bonne partie du territoire estrien aux fourrages hautement protéinés que les agriculteurs destinent à leur bétail, ils accumuleraient des réserves de graisse les rendant plus résistants aux grands froids.

Comme les vents dénudent les champs même lors des hivers plus enneigés, plusieurs chevreuils réussissent quand même à trouver des grains de maïs ou de soya, plus nutritifs que les brindilles s'étant raréfiées dans les aires de ravage qui ont été hypothéquées du temps où la densité de cerfs dans la région était deux fois plus élevée qu'elle ne l'est maintenant.

Considérant que les deux tiers des mâles traditionnellement récoltés durant la saison à l'arme à feu sont des spikes (daguets), les pronostics sont bons dans cette catégorie. Il est également réaliste d'espérer le mâle de rêve. Pour cela, il faudra toutefois triompher de sa sagesse.

À compter de l'an prochain, avec les mesures qui s'appliqueront pour protéger les jeunes mâles durant le projet-pilote de 5 ans qui sera mis à l'essai dans la zone 6, ce sera par contre une autre paire de manches...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer