Olivier Rodrigue flanche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Drummondville) Les Voltigeurs de Drummondville ont limité leurs adversaires à seulement 4 tirs en première période et 11 autres en deuxième, mais affichaient tout de même un retard de 5-2 au moment de rentrer au vestiaire après 40 minutes de jeu. Ils se sont finalement inclinés 7-2 face aux Screaming Eagles du Cap-Breton.

Excellent depuis le début de la campagne, le gardien Olivier Rodrigue a montré ses premiers signes de faiblesse à sa septième sortie. S'il admet que son cerbère n'a pas connu son meilleur match, l'entraîneur des Drummondvillois, Dominique Ducharme, jette une partie du blâme sur le compte de la malchance.

« Ils ont marqué de drôles de buts; un lancer manqué qui touche un bâton et se retrouve dans une cage déserte; un lancer du coin qui touche un défenseur... On méritait nettement un meilleur sort, estime-t-il.

Frustrés par les résultats obtenus malgré un bel effort, les Voltigeurs ont opté pour un style de jeu plus agressif en troisième et ils ont pris quatre punitions qui ont permis deux autres filets. Frédéric Foulem a tout de même bien fait en relève, bloquant 18 tirs. « On a joué frustré et ça nous a complètement sorti, notre jeu était complètement différent », explique-t-il.

Il s'agit d'un quatrième revers en temps réglementaire pour les Drummondvillois cette saison. Ducharme relativise cette rare contre-performance.

« On se concentre beaucoup sur la façon dont nous jouons et ça a été positif. Nous n'avons pas été parfaits, mais nous avons été les meilleurs pendant deux périodes, mais ils ont été plus opportunistes », dit-il.

Kristian Afanasyev a inscrit les deux buts des locaux dans la défaite. Le Sherbrookois Noah Corson s'est fait complice chaque fois.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer