Quand les chevreuils se moquent des chasseurs

Deux chevreuils ont poussé l'audace jusqu'à aller manger... (Collaboration spéciale, Claude Leblanc)

Agrandir

Deux chevreuils ont poussé l'audace jusqu'à aller manger directement dans une remorque pleine de carottes. La méfiance des cerfs augmentera dès qu'ils commenceront à entendre des coups de feu.

Collaboration spéciale, Claude Leblanc

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Luc Larochelle
La Tribune

(Sherbrooke) CHRONIQUE / Petits poltrons, éloignez-vous des chaudrons. Attendez comme les autres que le repas soit servi!

C'est pourtant arrivé pour vrai. Deux cerfs ont eu le front de boeuf d'aller manger des carottes dans une remorque pendant que leur pourvoyeur était installé à l'affût dans la forêt, à quelques centaines de mètres de là.

Celui qui m'a fait parvenir la photo jure qu'elle est authentique.

« Aussi vrai que je suis devant toi », atteste Claude Leblanc avec pour preuves d'autres clichés semblables captés par sa caméra fixe.

L'homme est celui qui a déclaré publiquement son intérêt pour la mairie de Sherbrooke et qui milite au sein d'un nouveau parti municipal. Risquerait-il sa crédibilité pour une photo truquée? Si une arnaque lui rebondit un jour dans le visage, cette seule balle tuera toutes ambitions politiques!

Plusieurs peuvent en témoigner, plus l'odeur humaine s'imprègne dans l'environnement des cerfs, plus ils deviennent suspicieux. Mais voilà que deux insolents sautent à pieds joints dans le garde-manger.

Portez attention, ce sont deux juvéniles. Deux mâles d'un et demi « qui n'ont pas encore le nombril sec », dirait mon père.

Ils ont l'âge des découvertes, de la témérité... et des apprentissages risqués. Ce n'est pas un hasard si, année après année, ce segment du cheptel fournit 60 à 70 pour cent des bêtes récoltées par les chasseurs durant la saison à l'arme à feu.

La méfiance augmente avec l'âge.

Vue comme ça, la lutte paraît inégale. Injuste, même pour les chevreuils qui sont ainsi perçus comme des bêtes sauvages apprivoisées. Si vous n'êtes pas chasseur, cherchez autour de vous une connaissance qui vous offrira un siège d'observateur à son poste de guet à compter du 29 octobre. Vous serez à même de constater que les cerfs se moquent bien plus souvent des chasseurs qu'ils ne sont victimes de leurs mises en scène.

Je vous en fournirai d'ailleurs un autre exemple samedi. Je vous convie à un rendez-vous spécial pour lire en textes et voir en images la réaction des chevreuils face aux drones, ces petites soucoupes volantes qui peuvent capter des images partout.

Des drones, en plus des pommes et des carottes, pour aider les chasseurs?

Soyez-y samedi.

Les oies n'attendent pas l'hiver

À accumuler les journées d'octobre à 20 degrés, on ne voyait pas l'ombre d'un flocon. Soudainement, dans les prévisions à long terme, le risque de quelques centimètres de neige au cours de la fin de semaine.

Beaucoup plus perspicaces que nous, les oiseaux migrateurs ne se laissent pas prendre par surprise. Ils devancent l'hiver.

Autour de 50 000 oies sont déjà arrivées dans le secteur de Victoriaville, colorant de blanc le réservoir Beaudet qui sera le lieu de rassemblement en fin de semaine pour l'événement « Victo et ses oies, une envolée artistique ».

Parmi les passionnés qui partageront leurs connaissances sur le site d'observation, Sophie Thibault, chef d'antenne à TVA, prononcera une conférence.

« J'ai toujours aimé la photographie et je m'y suis mise de façon plus intensive il y a quatre ans. Ce faisant, j'ai découvert la faune ailée. C'est elle qui m'a menée l'automne dernier à Victoriaville pour l'observation des oies. Je suis tombée en amour avec le lieu, l'activité et la ville. Je suis très heureuse d'y revenir. J'ai préparé un diaporama d'environ 150 photos pour ma conférence. Ça devrait alimenter des échanges intéressants », anticipe-t-elle.

L'animation sur les berges du Réservoir Beaudet se déroulera entre 9 h et 17 h samedi et dimanche. La conférence de Mme Thibault est annoncée pour 14 h samedi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer