Victoriaville honore ses paralympiens

Le coureur Guillaume Ouellet et le paracycliste Charles... (Photo fournie)

Agrandir

Le coureur Guillaume Ouellet et le paracycliste Charles Moreau ont été reçus par le maire de Victoriaville, André Bellavance, lors d'une cérémonie civique pour souligner leurs performances lors des jeux paralympiques de Rio, au mois de septembre.

Photo fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(Victoriaville) Le conseil municipal de Victoriaville a honoré ses paralympiens des derniers jeux de Rio, Guillaume Ouellet et Charles Moreau, mardi soir, à l'occasion d'une réception civique tenue à l'Hôtel de Ville. Le maire André Bellavance a souligné leur apport pour la communauté en plus de leur remettre un certificat honorifique, un gilet de sport à l'effigie de Victoriaville et un drapeau de la Ville.

« Ces deux athlètes sont une réelle source de fierté et de motivation pour toute la population de Victoriaville. Par les sacrifices et les efforts déployés depuis tant d'années, messieurs Moreau et Ouellet sont de beaux exemples et de grands ambassadeurs pour notre Ville. Leurs familles et leurs proches méritent aussi toutes nos félicitations. Sans eux, ces athlètes ne se seraient peut-être pas rendus au bout de leur rêve », mentionne M. Bellavance.

Du 7 au 18 septembre, ces deux Victoriavillois d'exception ont fait partie des 162 athlètes canadiens qui ont participé aux 19 disciplines présentées dans le cadre des Jeux paralympiques de Rio.

Paraplégique, Charles Moreau a excellé lors des deux épreuves de cyclisme à mains auxquelles il a participé, revenant au pays avec deux médailles de bronze au cou. Il s'est distingué lors du contre-la-montre, ainsi qu'à la course sur route. Il avait également connu une belle année 2015, remportant deux médailles de bronze en Coupe du monde en plus de terminer à deux reprises en troisième position à la course sur route et au contre-la-montre lors des Jeux parapanaméricains de Toronto.

Privé d'une médaille, le champion du monde en titre de la catégorie t13 sur 5000 m, Guillaume Ouellet, a aussi très bien fait lors de ces jeux, réalisant un record personnel sur 1500 m avec un temps de 3 m 57 s, ce qui lui a valu le 9e rang. Sur 5000 m, sa discipline de prédilection, celui qui est atteint de rétinite pigmentaire a dû se contenter d'une décevante quatrième position.

Les deux athlètes handicapés en étaient à une première expérience paralympique, ils ont tous deux confirmé qu'ils poursuivront l'entraînement au cours des quatre prochaines années en vue des jeux présentés à Tokyo en 2020.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer