• La Tribune > 
  • Sports 
  • > Rencontre positive pour la relance de la Traversée 

Rencontre positive pour la relance de la Traversée

Une dizaine de personnes ont répondu à l'invitation... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Une dizaine de personnes ont répondu à l'invitation de l'ancien conseil d'administration de la Traversée internationale du lac Memphrémagog (TILM) pour tenter de remettre l'événement sur les rails.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Magog) Une dizaine de personnes ont répondu à l'invitation de l'ancien conseil d'administration de la Traversée internationale du lac Memphrémagog (TILM) pour tenter de remettre l'événement sur les rails.

Cette rencontre de la dernière chance s'est avérée positive selon Jean-Guy Gingras de la TILM.

« Avant cette rencontre, sur une échelle de 10, j'aurais estimé à deux les chances de voir l'événement renaître de ses cendres. Après les échanges que nous avons eus avec les gens intéressés, je suis rendu à cinq. L'autre 50 pour cent dépend maintenant des gens qui étaient sur place, à savoir s'ils pourront former une équipe qui prendra les commandes », a déclaré Gingras.

S'il faut en croire ce dernier, les personnes présentes à la rencontre savent maintenant à quoi s'attendre.

« Ce n'était pas clair pour tout le monde, mais là ils savent que la bonne volonté ne suffit pas. Ça prend des gens compétents, des bons gestionnaires, certains qui ont des connaissances avec le milieu de la nage et les organismes qui régissent ce sport, l'environnement, la sécurité sur l'eau, l'organisation d'un marathon de 42 km à partir de Newport, au Vermont, des administrateurs, etc. Il y a un conseil d'administration à former et également un comité organisateur dont la tâche première consiste à prendre en charge tout ce qui se déroule sur le terrain. Les deux sont indissociables, mais leur champ d'action est totalement différent. »

«Maintenant que les gens présents à la rencontre ont toutes les données et informations en main, ils ont jusqu'au 28 octobre pour monter une équipe, élaborer un plan et le proposer à l'ancien conseil d'administration. Si c'est sérieux, on pourra toujours donner quelques jours de plus avant de faire le transfert, mais le 28 octobre nous poserons le cadenas dans la porte si le dossier n'a pas avancé », assure Gingras.

L'homme d'affaires Gilles Bélanger était l'une des personnes présentes à la rencontre. On se souvient que Bélanger avait déclaré à La Tribune que le défi de relancer la Traversée l'intéressait.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer