Les Cantonniers ont le dernier mot

Le cerbère du Phénix, Marc-Anthony Lambert, a bien... (Spectre Média, Maxime Picard)

Agrandir

Le cerbère du Phénix, Marc-Anthony Lambert, a bien mal paru sur les trois buts des Magogois.

Spectre Média, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Magog) Les Cantonniers de Magog ont finalement brisé la glace devant leurs partisans en prenant la mesure du Phénix du Collège Esther-Blondin 3-2 vendredi soir. Une victoire acquise en toute fin de rencontre sur un but de Felip Bourdeau, son sixième but de la saison.

Bourdeau venait tout juste de traverser la ligne bleue lorsque son lancer s'est retrouvé derrière le cerbère Marc-Anthony Lambert à la surprise générale avec 1 minute 25 secondes à écouler au cadran. Faut dire que le portier des visiteurs a mal paru sur les trois buts des Magogois. Si on peut lui donner le bénéfice du doute sur le premier des deux filets du défenseur Jérémy Jacques alors que la rondelle semblait avoir des yeux en se trouvant son chemin entre les patins de plusieurs joueurs devant le filet, Lambert a très mal couvert son angle sur le second but de Jacques. Un but inscrit en désavantage numérique qui a changé aussi l'allure de la rencontre alors que le Phénix venait tout juste d'égaler la marque 1-1 24 secondes plus tôt.

Jérémy Jacques, qui effectuait un retour au jeu après une absence de quatre joutes, a donc fait sentir sa présence dans le camp magogois. «J'étais un peu nerveux en début de partie. Je m'étais préparé toute la semaine, mais l'intensité n'est pas la même en pratique et dans un match. Deux buts, je ne m'attendais pas du tout à ça, mais je suis aussi content de mon jeu en défensive avec mes coéquipiers. Ils alignent plusieurs joueurs dangereux à l'attaque et nous sommes parvenus à les neutraliser pour qu'ils ne s'approchent pas trop de notre gardien», commente la première étoile de la partie.

Soulagement

Après quatre défaites à domicile, cette victoire était la bienvenue dans le camp magogois. «On joue de mieux en mieux, mais à un moment donné il faut que ça se traduise par des victoires. C'est un bon soulagement pour tout le monde. On s'attendait à une vive opposition et on a répondu à l'appel. Ils n'ont pas été en mesure d'utiliser leur vitesse comme ils l'auraient souhaité», a déclaré Jordan Chabot, capitaine de l'équipe.

Dans son bureau, Félix Potvin parlait du jeu défensif de sa troupe. «Nous avons été solides dans notre zone. On a passé moins de temps à nous défendre dans notre territoire, ce qui était un de nos problèmes jusqu'ici. Notre groupe de défenseurs a été fort efficace avec l'appui des attaquants», a expliqué le pilote magogois.

Un duo spectaculaire

Vraiment, on ne s'ennuie pas lorsque les exceptionnels Xavier Parent et Samuel Poulin sont sur la glace pour le Collège Esther-Blondin. Ces deux attaquants de 15 ans et meilleurs espoirs du prochain repêchage de la LHJMQ valent le déplacement à eux seuls. D'ailleurs, Parent et Poulin, qui ont été réunis sur le même trio au dernier vingt, ont enfilé les deux buts de leur équipe. Jocelyn Thibault, DG du Phoenix de Sherbrooke, était sur place pour épier leurs moindres gestes.

///

Le but de Jérémy Jacques en désavantage numérique était déjà le troisième de l'équipe cette saison. Les deux premiers avaient été l'oeuvre de Max-Antoine Melançon et Simon Pinard.

///

S'il a éprouvé des problèmes avec les tirs de loin, le cerbère Marc-Anthony Lambert du Phénix s'est bien repris en se montrant alerte sur des échappées de Simon Pinard et Samuel Grégoire.

///

C'est Corrado Micalef, ex-cerbère des défunts Castors de Sherbrooke de 1978 à 1981, qui est l'instructeur des gardiens du Collège Esther-Blondin.

///

Avant la rencontre, les Cantonniers ont honoré leurs joueurs du mois de septembre. Les heureux élus sont Felip Bourdeau à l'attaque, le gardien Rémi Poirier en défensive et Zachary Cadorette, désigné joueur étudiant.

///

Le défenseur Isaak Châteauneuf a distribué la meilleure mise en échec de la rencontre en frappant solidement Samuel Poulin le long de la bande en première période.

///

Jacob Delorme a bien fait devant la cage des gagnants en repoussant 27 rondelles, ce qui lui a valu la troisième étoile de la rencontre. Les Cantonniers ont répliqué avec 20 tirs.

///

C'est la deuxième partie d'affilée qu'un défenseur des Cantonniers signe un doublé dans une partie. Avant Jérémy Jacques contre le Phénix, Justin Bergeron avait fait de même le match précédent.

///

Les Grenadiers de Châteauguay seront les visiteurs dimanche à 13 h 30 à l'aréna de Magog.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer