• La Tribune > 
  • Sports 
  • > Midget AAA : les 15 ans prennent le haut du pavé 

Midget AAA : les 15 ans prennent le haut du pavé

Xavier Parent et Samuel Poulin, deux des cinq... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Xavier Parent et Samuel Poulin, deux des cinq meilleurs pointeurs de la Ligue Midget AAA et des meilleurs espoirs du prochain encan de la LHJMQ, s'arrêteront à l'aréna de Magog vendredi. Ce sera la seule visite du Collège Esther-Blondin cette saison à Magog.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Magog) CHRONIQUE / La saison de la Ligue midget AAA du Québec n'est vieille que de cinq semaines, mais la tendance qui se dessine sur le plan individuel c'est que ce sera l'année des joueurs de 15 ans, eux qui sont déjà nombreux à se surpasser.

Imaginez! Les cinq premiers pointeurs sont des attaquants de 15 ans. Il s'agit, dans l'ordre, d'Alexis Lafrenière de St-Eustache, de Jérémy Michel de Lévis, de Samuel Poulin d'Esther-Blondin, de Jakob Pelletier du Séminaire St-François et de Xavier Parent d'Esther-Blondin. Lafrenière totalise 17 points en seulement sept parties, Michel, Poulin, Pelletier 14 chacun et Parent 12.

Samuel Poulin et Xavier Parent s'arrêteront justement à l'aréna de Magog vendredi prochain. Ce sera la seule visite du Collège Esther-Blondin cette saison à Magog. La saison dernière, à 14 ans seulement, Parent et Poulin avaient eu leur baptême de feu dans la Ligue midget AAA sur la glace de l'aréna de Magog. Aussi bien vous dire qu'ils vous paraîtront pas mal moins timides vendredi prochain.

Lafrenière

Si le duo du Phénix d'Esther-Blondin était clairement identifié comme les deux premiers choix du prochain repêchage de la LHJMQ, c'est moins évident aujourd'hui. Poulin et Parent ne déçoivent pas, loin de là, mais Alexis Lafrenière avec les Vikings de St-Eustache vient mêler les cartes.

Mes espions du bantam AAA qui l'ont vu à l'oeuvre la saison dernière sont les moins surpris du monde de le voir dominer le circuit midget AAA. Pour tout résumer, ce n'est pas parce que Lafrenière est demeuré bantam AAA à sa dernière année d'éligibilité plutôt que de graduer midget AAA comme l'ont fait Parent et Poulin qu'il a pris du retard sur eux. Une autre preuve que ça ne sert à rien de brûler les étapes. Au risque de me répéter, les 14 ans dans le bantam AAA et les 16 ans dans le midget AAA plutôt que dans la LHJMQ.

Aux patineurs de 15 ans qui seront les plus convoités par les équipes de la LHJMQ, il faut ajouter le nom de Xavier Simoneau, un autre attaquant, de l'Intrépide de Gatineau. L'Intrépide connaît un début de saison atroce, ce qui fait en sorte que Simoneau est plus silencieux côté statistiques, ce qui n'enlève rien à son immense talent.

Qu'autant de joueurs de 15 ans se signalent à ce point dans le midget AAA, c'est signe que les structures intégrées à l'intérieur des régions font leur travail. Finie la domination des 17 ans!

Cantonniers

Pendant ce temps à Magog, les Cantonniers font du surplace. C'était prévisible avec tous ces jeunes de 15 ans dans l'uniforme et c'est sans compter tous les rappels qui ont privé la formation de plusieurs de ses piliers depuis le début des hostilités.

La dernière performance contre Rivière-du-Loup est encourageante. Il est indéniable qu'à moyen terme des jours meilleurs sont à venir pour la troupe de Félix Potvin. Avec tous les joueurs en poste, cette équipe-là est appelée à progresser et à se montrer beaucoup plus compétitive.

Un petit mot en terminant sur Justin Bergeron, des Cantonniers. Défenseur à caractère offensif, Bergeron a déjà récolté huit points en six parties seulement, dont quatre buts, un sommet chez les joueurs à sa position dans la ligue. Seul Olivier Crête-Belzile, un arrière appartenant au Phoenix de Sherbrooke, montre plus de points que Bergeron avec 10. Mais ce dernier a disputé trois joutes de moins.

À voir évoluer Bergeron, je me dis que les Huskies de Rouyn-Noranda ont réalisé le vol du dernier repêchage du circuit Courteau en le réclamant. Explosif, spectaculaire, Justin Bergeron va vite devenir un des favoris de la foule, d'autant plus que c'est un gars de la place. Jouant la saison dernière pour les Carnicas de la Ruche de Magog, une équipe juvénile de division 1, Bergeron est littéralement passé sous le nez des équipes de la région que sont Sherbrooke, Victoriaville et Drummondville.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer