Audette et Grégoire font bonne impression

Jérémy Gregoire en était à sa troisième participation... (Archives, La Presse)

Agrandir

Jérémy Gregoire en était à sa troisième participation au camp du Canadien de Montréal.

Archives, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Daniel Audette et Jérémy Grégoire s'y attendaient : les deux attaquants bien connus à Sherbrooke ont été retranchés par le Canadien de Montréal lundi et rejoignent ainsi le club-école du Tricolore après avoir tout de même fait bonne impression.

Daniel Audette a marqué un but lors de... (Archives, La Presse) - image 1.0

Agrandir

Daniel Audette a marqué un but lors de sa dernière partie contre les Maple Leafs de Toronto.

Archives, La Presse

Âgé de 21 ans, Jérémy Grégoire en était à sa troisième participation au camp du CH. De son propre aveu, il a offert sa meilleure prestation : « C'était mon meilleur camp, soutient le choix de 6e ronde en 2013. Il y a deux ans, je m'étais fracturé un poignet et l'an dernier, je savais que je pouvais faire mieux. Cette fois, ça s'est passé comme je le souhaitais. Je me suis amusé, j'ai joué avec plusieurs vétérans et j'ai disputé toutes les parties intra-équipe. On m'a même nommé assistant-capitaine durant les parties intra-équipe et aussi capitaine quand Michael McCarron ne jouait pas. »

Rejoint alors qu'il patientait à l'aéroport en compagnie de Daniel Audette pour retrouver sa demeure à St-John's, Jérémy Grégoire quittait Montréal avec le sentiment du devoir accompli.

« J'ai prouvé que j'avais progressé. Je suis déçu de ne pas avoir marqué de but, mais j'ai été fougueux, j'ai joué avec énergie et j'ai créé de beaux jeux surtout quand j'évoluais avec Daniel sur le même trio », souligne le Sherbrookois.

La prochaine saison sera déterminante pour l'ancien du Drakkar de Baie-Comeau et des Saguenéens de Chicoutimi.

« Il me reste encore deux années de contrat et je dois élever mon jeu d'un cran. Je suis rendu à l'étape où je dois prendre ma place et tenter d'améliorer mon rang dans la hiérarchie de l'équipe. Tout est toujours à recommencer de saison en saison. J'étais sur la quatrième ligne l'an dernier et il n'y a rien d'acquis : je dois continuer à fournir autant d'effort sinon plus. »

En 62 parties dans la Ligue américaine, Jérémy Grégoire a marqué six buts et obtenu cinq passes en plus de se retrouver au cachot durant 70 minutes.

« Je veux continuer d'entretenir ma réputation de joueur défensif et robuste. Je me suis battu à une reprise au camp cette année, mais je veux surtout être efficace défensivement et jouer de façon physique. Je poursuis mon apprentissage dans la LAH et j'aime travailler avec l'équipe d'entraîneurs. On a un bon lien, Sylvain Lefebvre et moi. »

Audette fait écarquiller les yeux

Une magnifique passe contre les Devils du New Jersey sur le but de Markus Eisenschmid à son premier match et un but à sa dernière partie contre les Maple Leafs de Toronto. Daniel Audette a laissé sa carte de visite au camp du Canadien.

« J'ai montré mes habiletés offensives et j'ai adoré l'expérience des dernières semaines. J'étais nerveux lors de ma première présence sur la glace contre les Devils, mais par la suite je me sentais bien », confie l'ancien attaquant du Phoenix de Sherbrooke.

Le choix de 5e ronde en 2014 a disputé quatre matchs la saison dernière avec les IceCaps après son élimination avec le Phoenix. Il n'a récolté aucun point, mais avait tiré son épingle du jeu. Il possède en main un contrat de trois ans avec la Sainte-Flanelle.

« Les entraîneurs du Canadien me demandent d'améliorer l'ensemble de mon jeu et de prendre de l'expérience chez les professionnels. Je dois me renforcer physiquement et continuer de jouer comme je l'ai fait durant le camp à Montréal. »

En réalité, Audette pourrait disputer une dernière saison dans la LHJMQ avec le Phoenix. Mais les chances du club sherbrookois de le revoir sont plutôt nulles.

En 234 parties dans l'uniforme des Oiseaux, le numéro 28 a amassé 237 points lors de ses quatre saisons et 14 en séries durant ses 15 matchs éliminatoires.

Malgré ces statistiques impressionnantes, Audette estime que sa place n'est toujours pas assurée dans la LAH.

« Le camp n'est pas terminé et on a encore quelques parties préparatoires à disputer, dont une jeudi contre le club-école des Leafs, précise Audette. Je me tiens encore au courant des activités du Phoenix pendant ce temps. J'ai encore plusieurs amis au sein de l'équipe et je leur souhaite d'avoir du succès cette saison. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer