Surprises et déceptions chez le Phoenix

Le Phoenix n'a obtenu qu'un seul point sur... (Spectre Média, Maxime Picard)

Agrandir

Le Phoenix n'a obtenu qu'un seul point sur une possibilité de quatre durant son week-end d'ouverture.

Spectre Média, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) CHRONIQUE / Les quatre premières parties du Phoenix nous ont déjà donné un avant-goût de la saison 2016-2017. Si les partisans ont pu rêver quelque peu après une victoire contre les Huskies de Rouyn-Noranda au premier match, ils sont rapidement tombés de leur nuage à la suite des trois revers consécutifs des Sherbrookois.

Quatre parties ne font certes pas une saison. Surtout quand on sait que le gardien Evan Fitzpatrick était absent lors des deux premières rencontres, tout comme le capitaine Carl Neill. Et que les meilleurs joueurs adverses participaient également à leur camp professionnel respectif.

Mais force est d'admettre que le Phoenix aurait bien voulu tirer profit de l'absence des différentes vedettes de la LHJMQ pour garnir sa banque de points au classement. Malheureusement, il n'a pu collecter que trois petits points sur une possibilité de huit, ce qui le positionne au 15e rang.

Certains joueurs ont profité de ce début de saison pour se démarquer en causant la surprise. D'autres ne répondent pas encore aux attentes.

Qui aurait pensé que le jeune Anderson MacDonald aurait déjà obtenu quatre buts et une mention d'aide en quatre matchs? Et que pendant ce temps, les deux Européens seraient toujours à la recherche d'un premier point?

Occasion ratée

Le voyage en Abitibi a été satisfaisant. Mais les Sherbrookois auraient facilement pu revenir avec les quatre points s'il n'avait pas gâché une avance de trois buts. Puis le week-end d'ouverture du Phoenix a été décevant. Un seul point empoché sur une possibilité de quatre. Encore une fois, on a eu la preuve que Fitzpatrick verra beaucoup de caoutchouc cet hiver et devra multiplier les miracles pour permettre au Phoenix de bien se positionner au classement. Un grave problème à corriger : arrêter de donner la chance à l'adversaire de combler un recul en fin de partie.

« On aurait aimé empocher au moins deux points en fin de semaine, mais je reste positif. En quatre parties, on a connu trois belles sorties [...]. Comme je l'ai dit en début de campagne, Fitzpatrick sera la clef de notre succès cette saison. On manque de punch offensif, alors il devra nous garder dans le match chaque soir », a avancé le pilote du Phoenix Stéphane Julien à la fin de la dernière partie.

Ce dernier a déjà remanié ses trios, lui qui croyait bien pouvoir compter sur l'apport offensif de Nicolas Poulin, qui pourrait devoir s'absenter pendant près de trois mois.

Dimanche, le Russe et le Tchèque ont été séparés. Yaroslav Alexeyev évoluait avec Kevin Gilbert et Hugo Roy. Marek Zachar pilotait un trio en compagnie de Julien Pelletier et Anderson MacDonald.

J'ai bien sûr hâte de voir l'alignement complet du Phoenix. Hâte de voir Brock McLeod retrouver son complice du camp d'entraînement Anderson MacDonald. Hâte de constater l'impact du retour au jeu de Poulin prévu pour les Fêtes, mais aussi du défenseur robuste Olivier Schingh-Gomez. Et surtout, hâte de savoir si les partisans demeureront fidèles. Car le Phoenix se trouve déjà sur une mauvaise séquence de trois revers consécutifs.

Lors de la deuxième partie du week-end d'ouverture, seulement 2100 personnes se trouvaient au Palais des sports. Le spectacle a été excellent. Une prolongation excitante et en prime, une fusillade. Mais le Phoenix en est sorti perdant. Les Sherbrookois ont beau se donner à 110 pour cent sur la glace, mais l'effort a ses limites et les partisans veulent appuyer une équipe gagnante et s'y rattacher. Surtout à Sherbrooke.

La saison est jeune. Souhaitons maintenant qu'elle ne paraisse pas trop longue et que les amateurs de hockey continuent à apprécier le spectacle offert par de jeunes hockeyeurs assoiffés soir après soir.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer