Autre sortie difficile des Cantonniers

Le capitaine des Cantonniers Jordan Chabot (18) a... (Spectre média, Marie-Lou Béland)

Agrandir

Le capitaine des Cantonniers Jordan Chabot (18) a inscrit le premier but de son équipe dimanche. Sur ce jeu, il est talonné par Jérémy Martin (11) des Riverains du Collège Charles-Lemoyne.

Spectre média, Marie-Lou Béland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Magog) Les Riverains du Collège Charles-Lemoyne font mal paraître les Cantonniers de Magog en ce début de saison dans la Ligue midget AAA du Québec. Moins de 10 jours après avoir blanchi les Magogois, les Riverains ont mis la main sur une seconde victoire d'affilée contre la troupe de Félix Potvin en l'emportant 5-2 à l'aréna de Magog.

Les Riverains se dirigeaient vers un autre blanchissage jusqu'à ce que le capitaine Jordan Chabot s'inscrive à la marque à mi-chemin de la deuxième période. Or, le mal était déjà fait. Les visiteurs avaient sorti l'artillerie lourde au premier vingt avec une poussée de trois buts, dont deux en 27 secondes. Du déjà vu chez les Cantonniers.

Au dernier engagement, profitant d'une supériorité numérique de deux hommes, Félip Bourdeau a trouvé le fond du filet. Pour Bourdeau, le meilleur des Cantonniers depuis le début de la campagne, il s'agissait de son cinquième filet.

Les Riverains ont cloué le cercueil de leurs rivaux avec un cinquième but dans une cage déserte. Félix Potvin avait retiré son gardien Jacob Delorme en faveur d'un sixième patineur.

Le prochain affrontement entre ces deux équipes n'aura lieu qu'à la fin novembre, ce qui laissera le temps aux Cantonniers de retrouver leur aplomb contre les Riverains qui les dominent outrageusement jusqu'ici avec 10 buts marqués contre seulement deux accordés et le double de lancers au but, soit 66 contre 33.

Encore un fois les Cantonniers ont dû se débrouiller sans les services de Jérémy Jacques, blessé, Olivier Mathieu, Justin Bergeron et Alexandre Couture, les trois derniers ayant été rappelés par des équipes de la LHJMQ.

Tâche plus ardue

« C'est certain que ça nous complique la vie. Nous ne pouvons même pas tenir les entraînements qu'on voudrait avec quatre joueurs qui ne sont pas là. On rappelle des joueurs affiliés pour les rencontres et ils n'ont pas la chance de s'entraîner. Ça devient difficile de voir une cohésion s'installer dans les circonstances », a commenté Potvin.

Celui-ci est tout de même déçu de la réaction de certains joueurs. « Avec tous ces rappels, on demande aux joueurs encore avec nous d'exécuter des choses simples. Le problème, c'est qu'ils le font à leur manière, pas à la nôtre. Cela est inacceptable. Il y a des joueurs qui devraient se lever pour profiter de leur chance et nous rendre la vie difficile au retour de nos quatre absents. Ce n'est pas ce que je vois. Le temps file », avertit le mentor magogois.

Potvin ignorait à quel moment Mathieu, Bergeron et Couture lui seront retournés. « Pas dans les prochains jours, c'est certain. Aux autres joueurs de renverser la vapeur. »

Mentionnons que les Cantonniers n'ont toujours pas gagné à la maison après trois parties.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer